Tous les articles par CT999

Full Metal Alchemist: Brotherhood

Après le méga succès de la série et du film Full Metal Alchemist "FMA", Aniplex remet le couvert pour une seconde saison !

A priori la série (ou du moins le premier épisode) sera diffusé en Vo sous titrée en français de façon officielle la même semaine que sa sortie au japon O_O c’est Dybex qui lance ce webcast en France.

quelques trailers prometteur mais en VO sur la page officielle d’Aniplex et l’un d’entre eux est sous titré ici.

L’ouverture des festivités est pour le 5 avril au japon. J’en bave d’avance^^ Ah wé pour Dybex c’est par là ! au total la série sortira en 17 langues sous titrées dans le monde.

A vos players !

[EDIT PAR FLASHOU]

Petit complément de news : la série est “malheureusement” un remake de la première saison. Certes il est prévu d’y voir les éléments du manga que la série d’origine n’avait pas traité, mais cette nouvelle saison perd de son charme et sent plutôt la pompe a fric. Enfin bon… on verra bien !

Share Button

Amy Mac Donald : This is the Life

This Is The Life d’Amy MaCDonald passe souvent en ce moment (assez souvent pour moi, qui n’écoute pas la radio, la remarque)

Du coup j’ai été voir à quoi ressemble l’album (wé parce que souvent y a un titre de bien et le reste est bof). Et bien tout cet album (This Is The Life du même titre que la musqiue phare) est dans le même style et même qualité de plaisir d’écouter.

J’apprécie la petite touche écossaise, le rythme, l’insertion des lyrics dans le ryhme avec ces sortes de petite poses-décalages (enfin je ne sais pas très bien mettre des mots sur l’effet qu’elle met dans ses paroles).

Sans compter que c’est un style musical qui me conviens bien (que je situe un peu dans la lignée des Corrs avec une très légère influence celtique dans l’orchestration).

Bref j’ai cet air en tète. Vous trouverez l’album facilement avec d’autres extraits comme par exemple ici

Share Button

Top five des films d'animation 3D (catégorie : "ahahah")

Pixar Animation Studios, DreamWorks SKG animation Blue Sky Studios et quelques autres moins productifs, s’évertuent à nous faire marrer via des animation 3D grand public…

Pixar Animation Studios   DreamWorks SKG Animation   Blue Sky Studios

Autant dire que le Top 5 va être serré…

Numéro 5 : Chasseurs de dragons (2008)

Studio Futurikon

En résumé : Gwizdo et Lian-Chu, deux héros pitoyables, se retrouvent embarqués avec et à cause de Zoé, la petite-nièce d’un seigneur local, dans un voyage menant à la destruction du "Bouffe Monde", le plus terrible Dragon de ce monde "en suspension". Ces deux héros vont vite adopter Zoé et vont gagner en crédibilité au fur et à mesure du voyage…

D’entrée de jeu je glisse dans mon top 5 une réalisation d’un studio moins connu : Futurikon. Outre le fait qu’il est digne de la cour des grands et que je me suis bien marré, j’applaudi l’originalité du monde et la richesse des « décors »… Les acteurs français, pour les voix, se donnent à fond et ça se ressent.

Continuer la lecture de Top five des films d'animation 3D (catégorie : "ahahah")

Share Button

Ghost in the shell 2.0 is not innocence

Ghost in the Shell  (Kōkaku kidōtai) abrégé GITS, est un film sorti en 1995 d’après un manga «haut de gamme» de Masamune Shirow. (Ghost à prendre dans le sens « Esprit » à un moment où seul ça peut faire la différence entre un humain cybernétisé et un robot type androïde…)

Ce film d’animation japonais, pour ceux qui ne l’ont jamais vu, est une des grosses références de l’univers cyberpunk. Il fait parti des quelques productions qui ont marqués le style «anticipation», pas loin après Akira.

Le succès du film a entre temps donné naissance à une série de deux saisons (Stand alone Complex sortis entre 2002 (The Laughing Man) et 2004(Individual Eleven), sorti aussi en films « résumés »), un film nommé Ghost in the Shell 2 «innocence» et un dernier film sorti en France en DVD «Solid State Society» qui fait suite aux séries…

Et bien Ghost in the Shell V2.0, ce n’est rien de tout ça ;) 

Continuer la lecture de Ghost in the shell 2.0 is not innocence

Share Button

Rappelz versus Perfect World

Bon ce n’est pas un top five mais on reste dans l’esprit de compétition ;) Guild Wars 2 étant repoussé à 2010/2011 je me trouve avec un peu de temps pour y finir mes projets… Et même avant ca une légère lassitude s’était installée.

Alors il a fallu chercher un truc qui ne me ruine pas, c’est-à-dire gratos… Parmi la foire aux MMORPG gratuits et pas truc contraignant, sortent un peu du lot Rappelz et Perfect World. J’ai testé les deux et voici un petit comparatif… pour rester sur le chiffre 5 voici 5 points de comparaison :

Continuer la lecture de Rappelz versus Perfect World

Share Button

Le Cryptonomicon de Neal Stephenson

Comme vous le précisera tout bon dico (en l’occurrence Wikipédia), Neal Stephenson est un auteur des Etats-Unis (Maryland) issu d’une famille d’ingénieurs. Je l’ai connu en cherchant un bouquin à la FNAC. Je suis tombé sur le « Samouraï virtuel » et j’ai rapidement dévoré aussi « L’Âge de diamant ». Après une pause, je me suis convaincu (j’accrochais pas le pitch) de lire sa première trilogie : « Cryptonomicon ».

Et cet auteur m’étonne de plus en plus. Derrière une histoire assez tordue où certains passages sont assez techniques (genre démo mathématique), on découvre des passages très poignants et souvent délirants, d’un plus grand comique !

Le « Cryptonomicon », sans trop dévoiler l’histoire, raconte plusieurs histoires au destin entremêlés : un mathématicien presque autiste (ami d’Alan Mathison Turing), et de sa participation à divers décodages de la seconde guerre mondiale, d’un sergent des marines de la guerre du pacifique (et accessoirement d’un équivalent nippon), et à une époque contemporaine d’un informaticien cherchant à monter une start-up aux philippines…

Entre autre…

Au début j’eu un doute jusqu’à tomber sur le premier dialogue (par mail dans l’histoire), qui donne ceci :

« Dès ton arrivé à manille, j’aimerais que tu génère une clé de 4096 bits […] »
(Explication du coté surdimensionné d’une clé de cette taille)
Il (celui qui réceptionne le mail) fait remarquer […] « que si chaque particule de matière de l’univers pouvait être mobilisée pour fabriquer un superordinateur cosmique, et si on attelait cette machine à la tache de casser une telle clé, cela lui prendrait plus longtemps que la durée de vie de l’univers »
[Réponse] « C’est vrai avec les ordinateur actuel, mais avec des ordinateurs quantiques ou de nouvelles techniques de simplification des algorithmes… »
« Combien de temps veux tu que tes messages restes secret ? 5 ans ? 10 ? 25 ? »
« Je veux qu’ils restent secrets aussi longtemps que l’homme sera capable de faire le mal ».

Que répondre à ça ? ;)

Continuer la lecture de Le Cryptonomicon de Neal Stephenson

Share Button

Top Five des écrivains anglophones qui me (nous) font rires

Etant donné que je me suis lancé dans la lecture de trucs sympas voir marrants pour casser la monotonie des transports et combler les pauses et attentes parfois ennuyeuses, je me suis souvent tellement bidonné le nez dans un bouquin que :
1/ je préfère souvent 45mn de transport à 30mn de voiture
2/ de nombreuses personnes m’ont souvent regarder d’un air amusé ou interrogatif quand j’étais plié en quatre au beau milieu d’une trame de RER…

Ca a commencé par la lecture de mails imprimés de conneries écrites entre potes (hummm MAX PUISSANT, Flash Steelers, Marcheur, JCMD, CT999, etc…) puis ca a glisser brusquement par le terrible et fatidique « De Bon Présage ». Le décor est planté, voici donc mon Top Five de ces auteurs Anglophones qui m’ont bien fait marrés…

Numéro 5 : hum. Bon. Celui là va être capilotracté comme on dit. Mais bon il en faut 5 hein ! Alors heuuuuuu. En fait si j’ai bien un cinquième élément… Ce n’est pas un auteur classé dans les comiques, je préfère vous prévenir… Mais il est britannique donc vala.

Il s’agit de Peter F. Hamilton. Il a fait entre autre le Cycle de l’univers de la Confédération (plus connu sous le nom de rupture dans le réel, etc…), le plus récent « La Saga du Commonwealth », plus connu en France sous le nom « Etoile de Pandore : blablabla » (y en a 4), et de mémoire la trilogie du vide (que je me réserve pour plus tard).

Il excelle à mon avis dans la description des défauts humains, tantôt bons, tantôt ignobles, souvent crues. Il peut aussi passer un chapitre à poser le décor ou un contexte qui servira 4 livres après. Et comme il traite de la nature humaine, il en devient croustillant, sans tomber dans l’écœurement. C’est caustique, c’est ironique, bref quand il part sur ça, c’est un humour pince sans rire assez british et que j’apprécie…
Continuer la lecture de Top Five des écrivains anglophones qui me (nous) font rires

Share Button

Top Five des persos de SoulCalibur 4

soulcalibur

Bon déjà pour ceux qui ne me connaissent pas, disons que j’ai une petite tendance à ne pas être très console de jeux et pourtant je me suis affublé d’une PS2 pour SC3 et d’une Xbox pour SC4 (enfin là j’ai plus espoir d’en faire autre chose que simple lecteur dvd alternatif, vu que je peux en profiter avec ma super TV full HD tout ça)…

Bref, je m’éloigne du sujet (mais bon comme c’est mon premier article, je tenais à expliquer pourquoi celui là^^). Donc oui le jeu de console que je préfère actuellement c’est Soul-Calibur 4 (notamment beaucoup d’heures passée à faire des persos tout ça). Donc voici mon p’tit top five du moment, sur un coup de tète, des persos que j’aime bien joué (même si je ne suis pas efficace avec, hein… pour gagner vous prenez un bon Siegfried et hop il est abusé).

Numéro 5 : Bon quand même j’hésite entre Siegfried et Nightmare… Alors je choisi Ivy car sa Valentine elle claque bien…

Numéro 4 : ca devient dur de choisir. J’ai dis que je me foutais de savoir les magner ou non et de leur niveau de poutrage qui triche ? Bon alors Mitsurugi ou Shura ? Disons Shura pour les 2 sabres qui ont la classe. Avec le style du perso je gagne une place pour Cervantes qui poutre bien mais est moche à mourir… Sinon je joue pas mal avec un Cervantes refait à ma façon donc panzer-kawaï.

Numéro 3 : dans les petits nouveaux, j’aime bien l’apprenti, même si je ne m’en sers pas encore sur tout son potentiel. A croire que Yoda (quel chieur) et Dark Vador (décevant un peu quand même, malgré son coté brutasse) peuvent aller se rhabiller (enfin pour Yoda j’dit pas mais bon lui au moins est assez charisme). Note au passage : mort au traducteur Français ! Starkiller ca claque mieux quand même… Et si c’est l’apprenti de Dark Vador pourquoi c’est pas un Dar machin, hein, Georges !)

Numéro 2 : Seong Mina, mais bon ca ressemble pas mal à Kilik, non ? hemm. Qui a dit en petite culotte ? Bah wé suis un mec et j’assume. Non j’aime ce perso car c’est avec celui là que j’ai pu, le temps d’une soirée, tenir la pige à ces salopes de Taki et Ivy (je ne vise personne… enfin…)

Numéro 1 : Kilik, joué en tant que tel ou perso féminin. Y a pas à chier son style claque sans faire dans le Greuh qui tache. En plus il fait parti des « efficaces ». Et ca ne vient pas d’un délire sur le fait de mettre mon manche dans la gueule, hein…

Voilou, la prochaine fois j’essaye de préparer un truc plus abouti… ou pas ^^

Share Button