Tous les articles par Flashou

Tropic Thunder




Depuis facile une bonne dizaine d’année, Ben Stiller est devenu le champion de la comédie un peu grasse, mais qui stimule les zygomatiques. Avec des hits comme « Dodgeball » ou bien « Zoolander », l’acteur / réalisateur s’est trouvé non seulement un style, mais il à aussi fédéré autour de lui tout un groupe d’acteur et d’actrice qui nous propose régulièrement de bonnes poilades.

Le dernier projet en date du trublion, »Tropic Thunder » (« Tonnerre sous les tropics » dans nos lattitudes) est un projet jubilatoire a la hauteur de ses précédentes pantalonade. Inspiré par le principe du « film dans le film », l’histoire nous montre le tournage d’un film de guerre façon « Platoon » ou « Full Metal Jacket » où 3 grosses méga stars se partagent l’affiche, mais qui s’avère être sur le point de capoté. Tentant de pousser ses acteurs au maximum, en testant une méthode de tournage réaliste façon « Dogme » le réalisateur les envoi en fait en direction d’un groupe de narcotrafiquant. Inconscient du danger, nos heros voient ça comme un tournage a gros budget alors que le danger est bien réel. Le choc va etre rude…
Continuer la lecture de Tropic Thunder

Share Button

Epson Stylus photo PX800fw

Ca faisait longtemps que je n’avais pas fait un petit article techno. Il faut dire que ça faisait un moment aussi que je n’avais pas eut l’occasion d’avoir du matériel méritant que je lui consacre quelques mots dans les colonnes de Top Five.

Au menu aujourd’hui, l’imprimante Epson Stylus photo PX800fw (sans déconné les gars du marketing, ça fait 20 ans que votre gamme d’imprimante s’appel Stylus : vous pourriez pas innover un chouilla de ce coté ?)  une imprimante multifonction qui ne vole pas son appellation. En effet, la belle est une imprimante capable notamment de faire aussi bien de grand A4 que de petit format 10×15 ou bien des 13×18, un scanner haute résolution, un fax, un lecteur de carte multimédia, le tout avec une connectique à toute épreuve combinant Wifi, Bluetooth Ethernet et USB.

Et ouais : c’est du lourd !

(merci au site letsgodigital.org à qui j’ai violement piqué certaines photos)

Continuer la lecture de Epson Stylus photo PX800fw

Share Button

J’ai testé pour vous : le Quick 2.0

Nous sommes d’accord, la nourriture de Fast food c’est mal : ça vous élargi la ceinture abdominale, ça vous sature de graisse et de mauvais sucre, et en plus ça n’a pas un gout super raffiné.

D’un autre coté, c’est efficace et conçut comme tel, et lorsqu’il s’agit de manger sur le pouce, ça dépanne.

Récemment, j’ai eut l’occasion de tester la plus grande innovation depuis l’invention du drive in : la borne interactive !

Continuer la lecture de J’ai testé pour vous : le Quick 2.0

Share Button

Pourquoi Oh Great! sabote-t-il ses séries ?

Si certaines séries semblent montées sur les rails d’un scénario linéaire et prévisible, ce n’est pas ce qu’on pourrait dire des œuvres de Ogure Ito, alias Oh Great! (prononciation phonétique à l’américaine de ses nom et prénom) mangaka surdoué papa entre autre de Tenjo Tenge (Enfer et Paradis) ou plus récemment Air Gear. Sauf que voila, cette capacité à surprendre n’est pas le fait d’une écriture habile ou d’une mise en place patiente, mais plutôt le fait que l’auteur n’est absolument pas capable de se canaliser.

A partir de là, vous rentrez dans une forte zone de spoiler, que ça soit sur Air Gear ou bien Tenjo tenge. Bref vous connaissez le principe : si vous voulez garder la surprise etc etc… arrêtez de lire et aller par exemple sur un des liens de droite pour voir d’autres sites tout aussi admirables si ce n’est plus que Top Five.

C’est bon vous avez choisi votre camp ? je commence…

Au fur et à mesure que je progressais dans la lecture des titres de Oh Great! j’avais l’impression de ne plus rien comprendre à ce qui se passait. J’accusais dans un premier temps l’écart énorme entre la sortie de chaque tomes, qui en cassant le rythme me faisait oublier les informations de ces histoires si riches en détails. Prenez Tenjo Tenge : il-y-a un flashback qui dure sur 4 tomes et qui intègre une demi-douzaine de nouveaux personnages  (en plus des versions “rajeunies” de ceux qu’on connait).

J’ai donc relu la série depuis le début et j’ai constaté alors que l’histoire se comprenait beaucoup mieux. Mais par contre je me suis aussi rendu compte a ce moment là que si l’histoire était cohérente, elle était absolument creuse. Reprenons le point de départ : Soichiro et son pote Bob entrent dans une nouvelle école et veulent devenir les kings de la cours de récrée (bon là c’est moi qui ironise) sauf que dès le premiers jours ils se font botter le cul comme jamais auparavant. Dès lors ils intègrent le club d’art martiaux de Juken pour “devenir plus fort !” (leitmotiv répété par a peu prêt tout les personnages de Oh Great! jusqu’a l’écœurement)

A partir de là, chaque tome et chaque nœud de l’histoire va être l’occasion pour l’auteur de laisser parler sa prolixe imagination. Car ne nous y trompons pas : Oh Great! est un vrai créateur, tous les persos même le plus rudimentaires des simples sidekick est doté de largement plus de charisme latent que certains héros de la concurrence… et c’est déjà un premier souci !

Continuer la lecture de Pourquoi Oh Great! sabote-t-il ses séries ?

Share Button

Pourquoi faudrait il bruler la saint Valentin ?

Marronnier classique de la saison, la saint Valentin ressort typiquement les mêmes rengaines. Il n’y avait pas de raison que top five ne s’y colle pas aussi !

Déjà de prime abord, je ne suis pas DU TOUT contre cette célébration. J’ai eut à de nombreuses reprise l’occasion d’exprimer mes sentiments à une demoiselles durant ce jour, et c’est très agréable de jouer le jeu. Vous pouvez prendre la panoplie classique (costard, resto chic et cadeau dans une boite rose) ou bien faire votre original : ce ne sont pas les possibilités qui manquent.

Certains dirons que cette fête est mercantille, et bien oui c’est sûr, mais je ne vois pas en quoi c’est mal de participer a un phénoméne marketing quand il est bien foutu ? Donc à tous les relayeurs de buzz aux esprits soit disant indépendant qui crachent sur noel (mais qui acceptent volontier les cadeaux), la fête des mères (mais qui n’oublient jamais d’appeler leur mamounette) et le 14 juillet (mais qui n’iraient jamais bosser ce jour là) je vous demande d’être un peu moins radicaux dans vos brulôt a l’encontre de la fête des petits anges potelés.

Célibataire depuis un p’tit moment (et pas forcement par choix), j’ai toute les raisons d’être aigri devant les vagues de guimauve et de petits coeurs roses qui se dressent sur les vitrines de tous les magasins. J’ai souvent le « pffff » raleur devant les offres spéciales « couple » mais je ne peut m’empecher de repenser aux bons moments que j’ai vécu à l’époque ou j’étais concerné.

Parce que finalement, n’est ce pas jouer le jeu du marketing que d’être aigri pour une fête qui n’aurait pas lieu d’être ? bref les gars, si vous voulez être des vrais rebelzzz foutez vous de la Saint Valentin si vous n’appréciez pas (ce que vous avez tout à fait le droit) et laisser les gogos se faire plumer : au moins ça les rends heureux, et finalement, c’est pas ça l’essentiel ?

Share Button

Plane Dead : des zombies dans l’avion

Que vous dire si ce n’est que tout est dans le titre sinon que c’est sans doute l’un des films de zombies les plus hardcore et les plus fun que j’ai vu depuis des lustres.

Continuer la lecture de Plane Dead : des zombies dans l’avion

Share Button

Afro Samurai Resurrection

Et Vl’a t’y pas qu’on apprend la sortie d’un téléfilm tiré de la série Afro Samurai, produite par le célèbre Gonzo. Le doublage reprend la plupart des voix qui ont fait le succès de cette série, notamment celle de Samuel L Jackson.

La série à été diffusé fin Janvier sur Spike TV (oui je sais personne en France n’a cette chaine…) et devrait donc arrivé en DVD dans… euh… un jour quoi.

Share Button

Session de lecture : Cycle Chuck Palahniuk (2)

Sorti en 96 et adapté au cinéma en 99 par David Fincher, Fight Club est le roman qui à fait connaitre Palahniuk au monde entier.

Critique virulente de la société, Fight Club (le film) n’a pas bien été accueillit a cause de son caractère sulfureux. l’Europe a été plus sensible au message lui offrant un accueil élogieux.

[podcast]http://www.topfive.fr/wp-content/uploads/pod/fight%20club.mp3[/podcast]

Share Button

Flander's Company : nous servons le mal, mais nous le servons bien !




Imaginez le drame : vous êtes un super héros, un dieu vivant bardé de super pouvoirs vachement classe comme pouvoir trancher un revolver avec votre esprit, ou bien jeter de l’écume brulante dans les yeux des gens, sauf que vous n’avez PAS de nemesis a votre hauteur. Votre avenir dans le buisness super héroique est directement compromis.

Heureusement pour vous, la Flander’s Company est là ! cette agence de recrutement mettra tout son savoir faire pour vous procurer LE méchant qu’il vous faut. Fourni toute option, avec des conditions imbattables, un méchant de chez Flander’s Company, c’est un méchant de qualité.
Continuer la lecture de Flander's Company : nous servons le mal, mais nous le servons bien !

Share Button