Archives de catégorie : Actualités

A propos d’#Hermione

Je n’ai jamais aimé Harry Potter. L’ambiance, la façon dont est présentée la magie… tout ça est trop anglo saxon à mon goût… mais bon, ça ne m’empêche pas (du moins j’espère) d’avoir un minimum de distance et d’arriver à voir les qualités de l’oeuvre, même si elles ne « m’accrochent » pas.

Voila : ce petit laïus d’introduction étant placé, on va pouvoir commencer à traiter notre sujet du jour : une adaptation au théâtre de Harry Potter va sortir et l’actrice qui jouera Hermione est noire.

Autant dire qu’il y’a un raffus monstre sur Internet ! (et autant dire que ce que j’écris là ne fera que contribuer au bazar !)

Posons le problème… déjà en quoi est ce un problème ? bah oui j’ai vu peu de gens s’émouvoir du fait que l’acteur jouant Harry est légèrement rouquin tandis que celui qui jouera Ron ne l’est pas. Mon sentiment sur le sujet peu se résumer en deux mots : Emma Watson.

Pour ma part je n’ai pas lu les livres de la série, aussi je ne connais réellement l’univers que par les films, ce qui fait que pour moi, la petite Hermione a la trogne de miss Watson, et m’est avis que c’est pareil pour pas mal de monde.

On pourrait donc penser que c’est parce que le public s’est construit une vision précise de Hermione que ce « changement » peut lui sembler inopportun : Emma Watson à consolider aux yeux du public le personnage de fiction alors que celui ci était peu décrit dans les bouquins.

Sauf que…

Continuer la lecture de A propos d’#Hermione

Share Button

Demain y’aura de l’avenir #prayforparis

Ce soir j’ai vu quelque chose de beau.

Oui, malgré l’horreur, malgré ce sentiment que j’ai senti peser sur ma poitrine et qui m’empêchait presque de respirer, j’ai vu quelque chose de beau.

C’est peut-être le contraste qui fait ça, mais rien n’est plus brillant dans une nuit sombre qu’un petit éclat scintillant.

Ça m’a surpris comme un éclair, explosant sur mon écran tandis que mes yeux fatigués essayent de négocier avec moi pour que j’aille me coucher. Mais là c’était plus possible, parce que ce moment il allait compter, il allait s’enraciner en nous et redistribuer les cartes.

C’est rare les moments comme ça, et c’est très fugace. Ce sont des étoiles filantes qui brûlent fort mais partent vite.

Alors moi forcément je me dis que je devrais écrire, parce que je suis encore un peu habité par tout ça, et qu’il serait bon d’en faire quelque chose vite, vite avant que ça passe, vite avant que des connards nous disent quoi en penser, avant que l’on en fasse des t-shirts et des calendriers.

Continuer la lecture de Demain y’aura de l’avenir #prayforparis

Share Button

Le terroriste peut il être blanc ? (#PayeTaPolemique)

Une fois encore une fusillade mortelle à eut lieu au état unis, et une fois encore on nous parle d’un « loup solitaire » d’un « fou » ou d’un « déséquilibré ».

Parce que le principal suspect est blanc il ne peut pas rentrer dans le schéma du terroriste musulman dont depuis presque 15 ans les informations nous abreuvent.

Non, lorsqu’on est blanc, on ne fait pas de terrorisme : on est juste une erreur, un mec taré, et on a sans doute été victime nous même d’un traumatisme expliquant le pourquoi du comment.

Et si jamais il advenait qu’un terroristes déclaré soit blanc, alors c’est qu’ en fait il ne l’était pas tant que ça.

J’ai lu sur Twitter une journaliste américaine de tendance conservatrice (ce qu’elle affirme dans son profil,  c’est pas moi qui interprète) mettre en doute le fait que le suspect soit blanc, parce que sur les photos il a l’air « un peu bronzé quand même ».

Pourquoi ne pouvons nous pas accepter qu’il existe des terroristes blancs tout aussi meurtrier que les autres ? Il est clair qu’il s’agit ici d’un crime raciste et il doit être juger avec le même point de vue que l’affaire de cet homme en France  qui projetait de tuer des gens à la sortie d’une église.

Ce dernier a été traité immédiatement de terroriste,  pourquoi est il différent de son « homologue » américain ?

Oh bah oui : il n’était pas blanc.

Je me pose une autre question : si cet individu à agit au nom de la foi chrétienne, les chrétiens seront ils Invité à manifester contre ce crime ? Devront ils demander aux autres communauté de croire que « nous ne sommes pas tous comme ça »?

A l’évidence, nous voyons des crimes identiques sous un prisme différent parce que dans les deux cas la vérité serait bien délicate puisqu’elle nous renverrai à nos propres erreur (je parle en tant que Société : venez pas m’emmerde à me raconter combien vous êtes cool parce que vous participez à des associations d’aide aux petits chats). C’est aussi ce genre de différenciation qui créent le malaise en divisant la population en disant qui sont les gentils et qui sont les méchants.

Share Button

faut il hair Hatred ?

Vous avez sans doute entendu parler de la sortie prochaine du jeu vidéo Hatred. Grosso modo pour ceux qui ne situent pas, il s’agit d’un jeu d’action ou on incarne ni plus ni moins qu’un tueur de masse. Si si vous savez, le genre de taré qui rentre dans une école avec un flingue et qui tire sur tout ce qui bouge.

Bref le jeu va sortir et avec lui les polémiques qui vont autour de sa thématique crasseuse. Disons le tout de go, je ne suis clairement pas fan de ce que j’ai vu. Et quand je dis ça, je ne parle pas de l’aspect vidéo-ludique (qui semble classique) mais du background du jeu. Donc merci de m’éviter les remarques du genre « combien de temps de passer sur le jeu pour te permettre de critiquer ! » car je vous répondrai aussi sec que je n’ai pas besoin de fixer du caca pendant 5h pour savoir que ça en est !

Hatred c’est l’apologie du mec blanc cis qui trouve le monde pourri et qui va le faire cramer en « punition ». Oui parce que c’est bien connu quand les choses vont mal c’est la faute des autres. Ca me rappel ce type qui a assassiné des jeunes femmes sur son campus parce qu’il était rejeté par elle alors qu’il s’estimait super cool. Bah oui parce que quand ton premier réflexe après un râteau c’est de sortir le M16, c’est que t’es un super mec hein ?

Continuer la lecture de faut il hair Hatred ?

Share Button

« chers agents des renseignements… »

… Je vous remercie de tout coeur de votre présence ici. Comme vous le constaterez rapidement, Top Five n’est pas un blog trendy mainstream foisonnant de débat masquant de sombres intrigues. Continuer la lecture de « chers agents des renseignements… »

Share Button

Vote obligatoire (ou petit essai sur la démocratie forcée)

Doit on instaurer une obligation à voter ? ou plutôt (si on veut être précis) doit on instaurer une obligation de participer aux scrutins de la république (étant donnée que le vote blanc permet – en théorie – de s’abstenir de voter).

La question semble folle pour beaucoup, mais pourtant elle est bien en train de se poser tant le désamours des Francais pour l’acte de vote est de plus en plus fort. D’un coté le vote est désavoué car il se ramène à une classe politique conspuée de toute part sur l’air du » tous pourri » et de l’autre il montre clairement que la politique politicienne est devenue un tel jeu des trônes que plus personne n’y comprend rien.

Nos dirigeant n’arrangent pas les choses, magouillant comme c’est pas permis pour maintenir leur pouvoir qui leur sert… a maintenir leur pouvoir ! Continuer la lecture de Vote obligatoire (ou petit essai sur la démocratie forcée)

Share Button

L’instinct de mort (ou la justice populaire de Monsieur tout le monde)

On parle beaucoup de cette terrible histoire d’une gamine de 9 ans assassinée. On ne lésine pas sur les adjectifs pour décrire « le fou » « le monstre » « la bête ». Sur l’autel de l’émotion facile se dessinent des messages pour « le petit ange » victime de cette horreur. Je suis salaud en disant ça, mais je trouve indécent se déluge de bon sentiment pour des drames qui sont si loin de nous alors qu’on délaisse facilement les gens qui sont sous nos yeux.

Mais passons…

Déjà les tribunaux populaires aiguisent leurs couteaux. On s’en prend à Badinter, car finalement c’est un peu sa faute pas vrai ? On regrette cette justice trop molle qui sert les criminels plutôt que les victimes. Fut un temps on avait pas ses problèmes car on traitait durement les salauds. Continuer la lecture de L’instinct de mort (ou la justice populaire de Monsieur tout le monde)

Share Button

Demain y’aura de l’avenir #CharlieHebdo

Je voulais parler de l’attentat contre Charlie Hebdo et rendre hommage a ceux qui sont tombés. J’ai donc écrit un petit texte, sorte de chanson brouillonne, car même si j’étais loin de leurs idées (et que j’aurais bien des grief à leur encontre) ce qui s’est passé concerne une liberté de parole qu’ils ont toujours défendu.

Elle vous semblera peut être un peu bidon, mais pour moi l’important c’était au moins de marquer le coup, et de m’exprimer parce que j’en ai la liberté.

Continuer la lecture de Demain y’aura de l’avenir #CharlieHebdo

Share Button

L’oeuvre et l’artiste (contient du Bertrand Cantat)

Tandis que je revenais d’un roboratif repas de noël, l’estomac lourd et la pensé creuse, j’écoutais distraitement la radio d’ou s’écoulait Led Zepplin et consort. C’est alors que mon attention fut attiré par une chanson dont la sonorité ne fut pas pour me déplaire : une basse lourde et une guitare mélancolique dont la réverbération donnait réponse à une voix écorché vive reconnaissable entre mille. C’était celle de Bertrand Cantat, ex chanteur de Noir Désir surtout connu récemment pour avoir causé la mort de sa compagne de l’époque Marie Trintignant.

J’avais à d’autres occasions pas mal fustigé le retour sur scène de Cantat, et surtout le battage médiatique autour du bonhomme, et là je me retrouvais dans ma voiture à dodeliner de la tete en fredonnant le refrain, hypnotisé que j’étais pas le riff lancinant qui parcours ce titre. Sans aucun doute, la qualité artistique était là, et tout le mal que je pouvais penser de la démarche de Cantat ne changeait pas le fait que c’était et c’est encore un artiste de talent. Tandis que je me demandais s’il était bien raisonnable d’écouter ce titre, ce dernier prit fin, coupant ainsi ma réflexion tandis que l’animateur confirmait que c’était bien un titre du nouveau groupe de Cantat, insistant sur la présence de ce dernier dans la formation, et précisant que c’était « ENFIN » son retour, et que le public était très nombreux à espérer qu’il remonte sur scène (Pour ma part, j’espère que le public en question se rappelle que l’artiste en question avait quitter le milieu artistique pour purger une peine de prison pour meurtre). Plus troublant encore, l’animateur échangea quelques mots sur la question avec une autre animatrice qui s’enthousiasmais des futurs concerts du groupe ou elle comptait bien se rendre avec sa chère maman…    Continuer la lecture de L’oeuvre et l’artiste (contient du Bertrand Cantat)

Share Button

Mes propos pas jojo (article introspectif)

Si vous me suivez depuis un moment, vous devez savoir que j’aime les bons mots. Mieux que ça, je les adore, et j’ai la fâcheuse tendance à les chercher en toute circonstance. Cependant, une petite mésaventure qui m’est arrivé ce matin m’a amener à réfléchir la dessus…

De bon matin, je tentais mollement de passer le temps dans les transports en lisant les news sur mon mobile, et c’est ainsi que j’entendis parler de l’accident survenu à l’Apollo Theater (le toit c’est écroulé – à l’heure ou j’écris ces lignes il y’a peu de précision – et à fait plusieurs blessés). Ni une ni deux, cette nouvelle m’inspire et je tweet donc « La dernière représentation à l’Apollo Theater à cassé la baraque ».

Quelques minutes plus tard, je suis interpellé par une tweeteuse (ça se dit ?) qui était sur les lieux de l’accident et qui me fait comprendre que mon message n’a rien de drôle.

Continuer la lecture de Mes propos pas jojo (article introspectif)

Share Button