Archives de catégorie : Le Site

Hey ! Il fait quoi l’auteur ?

Bon d’accord ça commence à faire souvent que je suis à la traîne. J’ai même pas d’excuses parce que j’étais en vacances… Mais justement ! J’étais en vacances, donc un peu de relâche ça fait du bien. Est ce que sa veut dire que je zap l’episode de la semaine ? Pas du tout, je vais faire double séance dans la même semaine (bon y’a des chance que l’épisode 31 arrive seulement lundi…)

Rendez vous donc ce soir si tout va bien pour l’épisode 30 !

Share Button

Top 5 des trucs insupportables dans les films

Un petit top five bien old school avec ce sujet sur les trucs insupportables. J’ai taché d’éviter les classiques clichés pour aller vers quelques points plus “originaux”

Allons y Alonzo !

Numéro 5 : Les scènes de combat ultra cut

Si vous aimez l’action, vous avez du constaté que depuis quelques années (je dirais grosso modo depuis Matrix mais bon…) les films d’actions veulent mettre en avant leurs vedettes avec un minimum de doublure. La magie des cables à permis de donner des ailles à nos movie stars, mais le pire est l’emploi de cut à tout va et de gros plan dégueulasse.

Mais au fait c’est quoi un cut ? cette expression désigne un montage ou l’action se coupe (cut) en plein de fragment passant sans cesse d’un point de vu à l’autre pour restituer l’ardeur de la bataille. Sauf que de nos jours c’est un cache misère. Les changements de point de vu sont si bref, si mal organisé, qu’on ne comprend RIEN a ce qui se passe. Cette astuce peut donner l’illusion d’une bataille grandiose alors qu’en fait on à juste deux clodo qui essayent de se foutre des gnons. Bref, c’est dégueulasse et ça peut toucher même de très bon film (le premier Batman de Nolan était très vilain de ce point de vu).

Continuer la lecture de Top 5 des trucs insupportables dans les films

Share Button

blacks au cinéma, clichés et autre plaisirs coupables

En ce moment vu que je suis en arrêt maladie (vous savez ? mon genou) je regarde les films en VOD de mon FAI, et il se trouve que je suis tombé ce matin sur un exemple affligeant de cinéma américain. C’était un film qui mélangeait sans vergogne niaiserie, mauvaise comédie, communautarisme, sexisme et racisme dans tous les sens.

Ce film c’est “président malgré lui” avec l’insupportable Chris Rock. Tout dans ce film me pousse a me planter des tournevis dans les yeux, car c’est la synthèse d’une somme de clichés culturels.

Et vous l’aurez compris : mon article portera la dessus.

Je vous propose donc un petit jeu : relever les clichés de base de ce genre de film et les associer a un des critères évoqué ci dessus. Vous pourrez jouer ensuite a rechercher dans vos films préférer ces critères. C’est parti !

– Le héro est de condition modeste façon “street life” (communautarisme – racisme)
Pour souligner la blackattitude, rien ne vaux un p’tit gars qui connait la rue. La street crédibilité du personnage colle a son identité de black, et doit se voir dans ses vêtements notamment

– Le héro ne couche JAMAIS avec la fille blanche (communautarisme – sexisme)
Autant James Bond peut se taper ce qu’il veut comme genre de fille, autant un personnage noir devra se cantonner a des héroines de même couleur. Une tolérance est possible si la demoiselle est portoricaine ou bien asiatique, mais ça sera le plus souvent pour “un p’tit coup en passant”.

– 2PAC, Luther King ou Malcolm X cité comme référence (communautarisme – cliché)
Le héro noir ne cite que des gens de sa couleur, comme s’il était incapable d’adhérer a des idées provenant d’ailleurs.

– Le héro est généralement un bon chrétien (cliché – communautarisme)
Si c’est possible on verra le héro aller a l’eglise écouter un bon gospel. Si on à pas le temps, une ligne de dialogue évoquera la piété du personnage (ex : “on se voit a l’office du reverend Simons ok ?”)

– Comme fond musical, il y’a forcement du hip hop tendance west coast funky fresh (cliché)
Si le climat du film est plus tropical, on peut remplacer le rap par du reggae.

– Le héro est pour les drogues douces, mais contre les drogues dures (cliché)
Fumer un joint pourra être un plus a la street crédibilté. Au pire le héro parlera positivement des drogues douces. Par contre il est systématiquement un opposant des drogues dures et par extension a leur trafic.

– Les personnages noirs se disent tous “Frère” ou “Sœur” (communautarisme – cliché – racisme)
Horriblement banal : les noirs doivent forcement se sentir solidaire les uns des autres et ce en toutes situation juste parce qu’ils sont noirs. Utile pour qu’un quidam aide soudain le héro sous la forme d’un Deus Ex (ex “Mon frère j’suis grave dans la merde ! tu peux prêté ta voiture à un frère ?")

– Les personnages noirs sont tous de bon danseur (cliché)
Même la vieille mamie bouffé d’arthrose pourra faire des pas de danse de folie. Par antithèse, les blancs sont raide comme des balais et n’ont pas “le groove” (pour les autres couleur ça dépend)

– Les personnages noirs ont souvent une famille nombreuse (cliché)
Le héro est un père de famille avec 4 enfants, bon père façon Bill Cosby, bref il est a l’image des familles américaine type des années 50 (non je ne dis pas que les black ont 30 ans de retard !)

– Les personnages féminin noirs sont de 5 types (cliché – sexisme)
1/ la jeune fille parfaite, jolie, intelligente, impliqué dans sa communauté etc. Souvent jeune mère célibataire qui fait de son mieux. Elle évolue le plus souvent en “bonne maman”
2/ la garce hypersexualisé qui profite des hommes. Machiavélique mais pas maligne, elle est souvent “punie” à la fin
3/ La “bonne maman” est la version plus âgé de la jeune fille parfaite. Elle est en ménage avec son homme depuis longtemps, à plusieurs enfant, et se montre aimante mais ferme quant il faut. Elle n’en reste pas moins femme et mène sa vie de façon indépendante (même si elle reste fortement attaché à son époux). Précision : la “bonne maman” ne vit pas en union libre.
4/ La Big mama, ou la grand mère. Très pieuse, souvent veuve, elle reste le plus souvent funky.
5/ L’adolescente noire dépend de ce à quoi on la destine : futur garce, elle sera futile et aura déjà une large partie des attribue de son ainé. Si elle est destiné à devenir une “Jeune fille parfaite”, elle commettra malgré tout des impairs mais en prendra conscience pour évoluer. Le plus souvent dans cette version, elle possède un don artistique (le plus souvent pour le chant).

– Le héro est un tchatcheur (cliché)
Un héro noir se doit d’être un baratineur habile. Attention, il n’a pas le charme suave d’un fin lettré : non lui il est plus dans le genre comédien de stand up. Il vanne avec efficacité et remet a sa place ses antagonistes a l’aide d’une bonne punchline dont il à le secret.

– La communauté du ghetto dirige le monde (communautarisme – cliché)
Si le héro a besoin de quoi que ce soit, ses amis ou relation du ghetto pourront lui obtenir en un temps record avec des résultats plus efficace qu’en passant ailleurs (ex : Ice Cube qui lève une petite armé pour infiltrer la maison blanche dans Triple X 2) car on le sait dans la rue il y’a toujours un plan buisness pour tout.

– Les blancs sont les méchants (cliché – racisme)
Le méchant de l’histoire est un blanc, qui plus est riche. Il existe cependant des personnages de type “antagoniste” noir, mais ils n’ont pas la même fonction dramatique dans l’intrigue.

– Les blancs sont cliché (cliché – racisme)
Le pire cliché d’un film afro américain ? les blancs ! (ceci dit on peut se dire que ce n’est que justice vu comment sont montré les noirs dans les films “mainstream”)

Je laisse cette liste en suspend pour le moment, mais n’hésitez pas à la reprendre et à l’agrémenter (dites quand même d’ou vous la tenez ça serait sympa Tire la langue)

Share Button

Hansel et Gretel (et Edward et Ben et Muriel…

Ci vous mettez parfois le nez dans les salles obscures, vous savez que la tendance est aux adaptation live de vieux conte histoire de profiter d’univers vendeurs sans payer des tonnes de royalities a qui que ce soit.

Ce Hansel et Gretel,sorti il y’a peu, ne fait pas exception et il reste un film pretexte a moyen budget. La question maintenant c’est “vaut il le coup ?” et la réponse sera… ça dépend !

En tant que film au sens classique du terme, je dirais que non, ce n’est pas un bon film : l’intrigue est à la fois inepte et téléphoné, la direction d’acteur est horrible (je pense que Jeremy Renner a du se faire chier durant le tournage vu sa tête) et le rythme est bien mollasson.

Mais alors est ce du coté Nanar de la force que ce film sauve la mise ? et bien oui !

Vous en voulez la preuve ? vu que nous sommes sur Top Five, je vous propose une liste des elements “nanar certified” qui assurent le spectacle. ATTENTION CETTE LISTE EST 100% SPOILER !

Continuer la lecture de Hansel et Gretel (et Edward et Ben et Muriel…

Share Button

Top Five sauvé des eaux (épisode 2 : Revengeance)

Et oui encore un pétage de plomb du coté serveur, avec une fois encore une saloperie de trojan Iframe (promis promis je ne regarderai plus de site de Hentai sans antivirus…) et encore une fois une remise en état du site façon roulette russe.

En fait pour tout vous dire, j’ai pulvériser le contenu de mon FTP après avoir fait une exportation des articles, commentaire et tutti quanti. Après réinstallation de wordpress (dans la foulé j’ai fait une mise à jour et ça m’a viré tout les modules à la con que je n’utilisais jamais) et remise en place de la base de donnée, le site était de nouveau beau, brillant et souple au toucher, comme il aurait toujours du l’être !

Gloire à toi Top Five et bon retour parmi les vivants toi qui à plus de vie qu’un chat !

Share Button

Encore un nouveau thème

Chez Top Five on adore le changement (et ce sans que ça ait de rapport avec le slogan de notre nouveau président). C’est la raison pour laquelle nous avons encore changer de thème. Ca et aussi le fait que j’ai passé l’après midi à remettre à jour WordPress dans sa dernière version en essayant que TOUT ne me saute pas à la figure. C’était pas simple, et l’ancien thème avait tendance a faire bugger des trucs. En plus pour tout vous dire, l’ancien thème c’était un truc choisi « a défaut de mieux », qui avait plein de défaut de mise en page (notamment un alignement dégueulasse des titres de plus d’une ligne) donc c’est sans regret que je passe sur ce nouveau thème… en attendant la prochaine fois !

Bon sinon il faut que je découvre un peu les nouvelles fonctionnalités de WordPress. Pour l’instant a part des améliorations graphiques j’ai pas vu des masses de changement… j’espère qu’ils ont pensé à faire ce qu’il faut pour que je puisse rédiger des articles via android sans devoir faire l’impasse sur les accents. Je vous en dirait plus dans un autre article. D’ici là euh bah bon week end ? (nan mais vous avez vraiment rien à faire pour lire ce genre d’article ? apparemment autant que moi à l’écrire ^^)

Share Button

WordPress je te hais

Vous ne le savez pas, mais depuis quelque temps j essaye d ecrire des articles depuis ma tablette lorsqueje suis dans le rer. Sauf que cette salete d appli android ne supporte pas les accents sur les e ! Du coup j ai perdu 3 bons articles a cause de ca…. ma vengeance sera terrible !

Share Button

Top Five sauvé des eaux

Croyez le ou non chers amis Top Fiver, mais j’ai cru que cette fois les carottes étaient cuite et que Top Five allait exploser, détruit par un affreux virus.

En effet, j’ai eut la désagréable surprise de voir que mon cher site bien aimé avait été la victime d’une faille de sécurité (comme il en existe tant d’autre) et qui vous fait suer sang et eau. J’étais clairement à deux doigts de la remise à zéro du site avec suppression des articles etc, quand soudain j’ai vu la lumière !

Plus précisément, en cherchant dans les méandres du net, je suis tombé sur la page de Khapay qui expliquait simplement comment venir a bout de l’immonde bête qui pourrissait puissamment le groove de mon blog. Et là miracle, Top Five est de retour en deux coup de clic. Je profite donc de l’opération pour tester un nouveau thème. J’aimais bien l’ancien mais il était très instable coté affichage, et puis mince : un peu de nouveauté ça ne fait pas de mal ! il faut avancer dans la vie !

Share Button

Top five de retour sur smartphone

Un bonheur n arrivant jamais seul, j ai pu depuis l acquisition de mon nouveau smartphone recalibrer la version mobile du site.

A vous les joies des articles trepidants au format de poche!

Share Button

Let’s conquer ze world with Flashou

Mes bons amis vous savez quoi ? j’ai la chance d’être multilingue. Je n’ai certes pas la même verve qu’en Francais mais j’ai un bon niveau que ça soit dans la langue de Britney Spears que dans celle de Ricky Martin.

Or il se trouve que je voudrais ouvrir Top Five au monde afin d’amasser fortune et gloire avec autant de succès que sur le territoire national. Sauf que voila, je ne voudrais pas me repayer un nom de domaine pour autant ni avoir deux site… bref je voudrais juste avoir des articles en différentes langue vu par les personnes concerné avec éventuellement le menu qui va bien pour choisir.

Est ce que vous avez une idée de comment mettre ça en place techniquement sur un site WordPress ?

Share Button