Archives de catégorie : Manga

Saint Seiya G Vs The Lost Caneva

Les plus anciens d’entre vous doivent se souvenir avec une certaine émotion de la série Saint Seiya, plus connus sous nos latitudes sous le nom “Les Chevaliers du Zodiaque” (ce qui doit être l’une des rares fois ou un titre traduit est plus classe que l’original). A l’opposé d’un Dragon Ball manichéen à souhait avec des méchants très méchants, Saint Seiya proposait toujours des affrontements impliquant plus les sentiments et des choix moraux que la sempiternelle course a la super technique de l’enfer. L’histoire original de Masami Kurumada était sublimé par le chara design de Shingo Araki bien supérieur à celui du manga (qui, il faut être honnête, était tout simplement médiocre) et souligné par la partition symphonique magique de Seiji Yokoyama.

Les années ont passé et la saga n’ayant pas été achevé dans le manga (le chapitre final dans le royaume d’Hadès) les producteurs ont décidé de profiter de l’occasion pour réactualiser la licence qui disposait toujours d’un gros pool de fan. Ainsi des OAV destiné a finir la saga Hades sont sorti, ravivant la flamme chez les fidèles de la première heure et ouvrant la voie a un nouveau public. Sans doute pour continuer a surfer sur cette nouvelle impulsion, la série manga se voit prolonger. Mais plutôt que de demander a Kurumada de reprendre ses pinceaux pour crée de nouveaux épisodes (ce qui à été l’erreur qui à tuée Toriyama qui à force de faire du Dragon Ball a gavé le public) ce dernier à plutôt proposé de superviser de jeunes auteurs qui prendraient la relève de la saga afin de l’emmener vers de nouveaux horizons.

Deux saga naissent alors : Saint Seiya G et Saint Seiya : The Lost Caneva.

Continuer la lecture de Saint Seiya G Vs The Lost Caneva

Share Button

Full Metal Alchemist: Brotherhood

Après le méga succès de la série et du film Full Metal Alchemist "FMA", Aniplex remet le couvert pour une seconde saison !

A priori la série (ou du moins le premier épisode) sera diffusé en Vo sous titrée en français de façon officielle la même semaine que sa sortie au japon O_O c’est Dybex qui lance ce webcast en France.

quelques trailers prometteur mais en VO sur la page officielle d’Aniplex et l’un d’entre eux est sous titré ici.

L’ouverture des festivités est pour le 5 avril au japon. J’en bave d’avance^^ Ah wé pour Dybex c’est par là ! au total la série sortira en 17 langues sous titrées dans le monde.

A vos players !

[EDIT PAR FLASHOU]

Petit complément de news : la série est “malheureusement” un remake de la première saison. Certes il est prévu d’y voir les éléments du manga que la série d’origine n’avait pas traité, mais cette nouvelle saison perd de son charme et sent plutôt la pompe a fric. Enfin bon… on verra bien !

Share Button

Soul Eater : le manga à la Burton

Ce qu’il y’a de plus admirable chez nos amis japonais, c’est leur capacité à assimiler les univers pour les réinterpréter à leur sauce. Prenez l’exemple de Soul Eater, la nouvelle série star du Shonen. C’est le classique groupe de héros caricaturaux qui doit livrer des combats avec à la clé une monté en puissance, sauf que là, la particularité c’est bien l’univers totalement sous l’influence de Tim Burton, et plus particulièrement ses œuvres “morbide” : Beetlejuice, L’étrange noël de monsieur Jack ou corpse bride.

Continuer la lecture de Soul Eater : le manga à la Burton

Share Button

Japan Expo 10

La japan expo, cette convention qui réunit tout les vendeurs de goodies pour otakus toute la communauté française des fans de japanimation et de manga, aura bien lieu cet été et fêtera ainsi ces 10 ans.

Ce rassemblement proposera notamment le concours de Cosplay, activité où des filles d’1m² se déguisent en Chun Li tandis que des gringalets s’habillent comme Sangoku les fans se déguisent en leurs personnages favoris, ainsi que diverses manifestations (dédicace où il faut faire la queue comme à Disneyland, présentation de film dans des amph bondé où on peut pas s’asseoir).

Blague à part, la Japan Expo est l’occasion de rencontrer LIVE des gens ayant la même passion que vous, et de voir les productions de certains. Je pense notamment aux teams qui ont commis des séries amateurs comme “France Five”, “Damned” et “Flanders company” qui sont des gens bourrés de talents et très sympa. Qui plus est, si vous n’êtes pas une masse gélatineuse planté devant leur stand a les fixer d’yeux globuleux, vous constaterez qu’ils sont doté de paroles et qu’ils seront toujours ravi de parler avec vous (sauf si c’est pour parler de l’incohérence de l’épisode 4 quand le rayon à onde gamma est rouge au lieu d’être vert que c’est même pas possible).

Japan expo aura lieu du 2 au 5 juillet 2009 au parc des expositions de Paris-nord Villepinte. Plus d’info sur japan-expo.com

Share Button

Eyeshield 21 en DVD : YAHAA !

Si je vous dis “sport” et “manga” et pour peu que vous soyez de la génération “Club Dorothée” il y’a 80% de chance que vous pensiez à “Olive et Tom” (ou “Jeanne et Serge” si vous êtes une fille mais je vous aime quand même).

Les mangas sur le sport étaient généralement bâti sur le même modèle à l’époque : il y’avait la découverte de l’esprit d’équipe, la saine rivalité, le dépassement de soit… même les personnages étaient assez typé : le fidele sidekick, le rival futur ami car passionné lui aussi, la petite amie qui fait tout pour soutenir son champion, le super coach qui à un lourd trauma…

Et bien Eyeshield 21 c’est un peu ça, et en même temps pas du tout ça. Mais d’abord c’est quoi Eyeshield 21 ? et bien c’est surement une des meilleurs séries de manga sur le sport jamais crée. Et comment c’est possible ? et bien ça tient sans doute au choix du sport mis en lumière dans cette série, a savoir le foot américain.

Eyeshield 21 nous raconte les aventures de l’équipe des Deimon Devil Bats, une équipe lycéenne de foot américain, et plus particulièrement de Sena Kobayakawa, alias Eyeshield 21. Ce dernier, jeune homme timide et plutôt chétif, a toujours été la “petite victime” que tout le monde exploite comme larbin, et ce malgré la protection toute maternelle (et en même temps super castratrice) de son amie d’enfance Mamori. Mais alors qu’un jour il fuit 3 loubards qui en ont après son portable avec un vitesse incroyable, il est repéré par Hiruma, le Quaterback (capitaine) de ‘l’équipe des Devil Bats. Ce dernier, épaté par la vitesse et la technique d’esquive totalement instinctive de Sena, décide d’en faire son arme fatale.

Continuer la lecture de Eyeshield 21 en DVD : YAHAA !

Share Button

Ghost in the shell 2.0 is not innocence

Ghost in the Shell  (Kōkaku kidōtai) abrégé GITS, est un film sorti en 1995 d’après un manga «haut de gamme» de Masamune Shirow. (Ghost à prendre dans le sens « Esprit » à un moment où seul ça peut faire la différence entre un humain cybernétisé et un robot type androïde…)

Ce film d’animation japonais, pour ceux qui ne l’ont jamais vu, est une des grosses références de l’univers cyberpunk. Il fait parti des quelques productions qui ont marqués le style «anticipation», pas loin après Akira.

Le succès du film a entre temps donné naissance à une série de deux saisons (Stand alone Complex sortis entre 2002 (The Laughing Man) et 2004(Individual Eleven), sorti aussi en films « résumés »), un film nommé Ghost in the Shell 2 «innocence» et un dernier film sorti en France en DVD «Solid State Society» qui fait suite aux séries…

Et bien Ghost in the Shell V2.0, ce n’est rien de tout ça ;) 

Continuer la lecture de Ghost in the shell 2.0 is not innocence

Share Button

Lives : des monstres et des babes

lives “Lives” est un manga de Masayuki Taguchi, auteur notamment de “Battle Royal” et de “BlackJack Néo”.

Une nuit, sans crié gare, une pluie de météorite tombe sur Tokyo, anéantissant toute vie alentour. Mais voila, plusieurs victimes de ce carnage reviennent à la vie, totalement indemne, dans un Tokyo transformé en une étrange jungle grouillante de créature assoiffées de sang.

Les premières pages de ce manga m’ont plutôt inquiété quand à l’intérêt de l’histoire : des babes aux gros seins et des monstres démoniaques aux crocs béants, c’était plus parti pour finir en un énième shonen d’action. Et puis finalement, une intrigue se met en place, et surtout des enjeux beaucoup plus profond qu’ils n’en avaient l’air.

Attention : Spoiler…

Continuer la lecture de Lives : des monstres et des babes

Share Button

Top Five des meilleurs titre de J-Music

Le pays du soleil levant n’est pas qu’une mégalopole habité par des robots géants, des jeunes filles a l’insolente poitrine et des samourais. C’est aussi une terre riche d’une culture musicale hétéroclite et inventive qui change agréablement des mélodies 100 fois repompé par les artistes occidentaux que l’on appel la J-Music.

Je vous propose donc un top five de titres de musique japonaise. Notez que certains sont des titres utilisés comme générique de début ou de fin de dessin animé mais ça n’est pas exclusif.

Continuer la lecture de Top Five des meilleurs titre de J-Music

Share Button

Pourquoi Oh Great! sabote-t-il ses séries ?

Si certaines séries semblent montées sur les rails d’un scénario linéaire et prévisible, ce n’est pas ce qu’on pourrait dire des œuvres de Ogure Ito, alias Oh Great! (prononciation phonétique à l’américaine de ses nom et prénom) mangaka surdoué papa entre autre de Tenjo Tenge (Enfer et Paradis) ou plus récemment Air Gear. Sauf que voila, cette capacité à surprendre n’est pas le fait d’une écriture habile ou d’une mise en place patiente, mais plutôt le fait que l’auteur n’est absolument pas capable de se canaliser.

A partir de là, vous rentrez dans une forte zone de spoiler, que ça soit sur Air Gear ou bien Tenjo tenge. Bref vous connaissez le principe : si vous voulez garder la surprise etc etc… arrêtez de lire et aller par exemple sur un des liens de droite pour voir d’autres sites tout aussi admirables si ce n’est plus que Top Five.

C’est bon vous avez choisi votre camp ? je commence…

Au fur et à mesure que je progressais dans la lecture des titres de Oh Great! j’avais l’impression de ne plus rien comprendre à ce qui se passait. J’accusais dans un premier temps l’écart énorme entre la sortie de chaque tomes, qui en cassant le rythme me faisait oublier les informations de ces histoires si riches en détails. Prenez Tenjo Tenge : il-y-a un flashback qui dure sur 4 tomes et qui intègre une demi-douzaine de nouveaux personnages  (en plus des versions “rajeunies” de ceux qu’on connait).

J’ai donc relu la série depuis le début et j’ai constaté alors que l’histoire se comprenait beaucoup mieux. Mais par contre je me suis aussi rendu compte a ce moment là que si l’histoire était cohérente, elle était absolument creuse. Reprenons le point de départ : Soichiro et son pote Bob entrent dans une nouvelle école et veulent devenir les kings de la cours de récrée (bon là c’est moi qui ironise) sauf que dès le premiers jours ils se font botter le cul comme jamais auparavant. Dès lors ils intègrent le club d’art martiaux de Juken pour “devenir plus fort !” (leitmotiv répété par a peu prêt tout les personnages de Oh Great! jusqu’a l’écœurement)

A partir de là, chaque tome et chaque nœud de l’histoire va être l’occasion pour l’auteur de laisser parler sa prolixe imagination. Car ne nous y trompons pas : Oh Great! est un vrai créateur, tous les persos même le plus rudimentaires des simples sidekick est doté de largement plus de charisme latent que certains héros de la concurrence… et c’est déjà un premier souci !

Continuer la lecture de Pourquoi Oh Great! sabote-t-il ses séries ?

Share Button

Y'aura t'il une japan expo en 2009 ?

japanexpo
En cherchant une date éventuel pour une japan expo en 2009, j’ai constaté que le site de cet évenement majeur de la culture manga en france n’était plus en ligne.

Y’aura t’il une japan cette année ?

Share Button