LFL : Quand le foot US copie le beach volley feminin

Mes chers petits lapins, connaissez vous la LFL ? La Legend Football League ? nan ? peut être connaissez vous cette formidable fédération sportive sous son ancien patronyme, à savoir la Lingerie Football League ?

L’idée de cette fédération est de proposer une version féminisé du football américain, sport viril et bourrin pour définition. Sauf qu’en l’occurrence, il s’agit de proposer un prétexte aux gens pour mater de la jeune fille en sous vêtement, et si possible la voir prendre des poses « intéressantes ». Si si je vous assure, c’est très sympa d’avoir un bel angle de caméra sur le fessier d’une joueuse (qui je le rappel porte un ersatz de culotte) au moment ou elle se penche en avant pour faire le snap.

Certains disent que la LFL est une formidable occasion pour les femmes d’intégrer l’univers magique du sport (sic) tout en gardant un coté glamour (traduisez : « mec ! vendons de la miche et du nichon en se payant une respectabilité en disant que c’est du sport! ») mais tout ce baratin laisse peu de place à la tolérance quant on voit comment tout cela est organisé. La tenue des joueuses est évidement le summum de tout ce mauvais gout, mais d’autres petites touches nous font bien comprendre qu’avant tout on est là pour mater du croupion. Prenez par exemple le nom des équipes : « San Diego Seduction » « Miami Caliente » ou « Orlando Fantasy », ça fait plutôt penser a des noms de soirée à thème dans un club de strip tease (non non je ne suis pas un client assidu de ces établissements… j’ai euh… j’ai vu ça sur internet par hasard !)

le commerce « érotique » ne me dérange pas plus que ça, et le fait qu’un homme regarde en salivant des photos de fille en tenue légère ne me choque pas étant donnée que c’est une activité auquel je m’adonne parfois lorsque, lassé de lire « Les poèmes Saturnien » je souhaite me vider la tête avant d’entamer la lecture de la biographie de Justin Bieber (la version longue). Ce que j’accepte beaucoup moins, c’est quand on mélange cela à d’autres activités en prétextant hypocritement que « c’est pas pour mater ». En l’occurrence, la LFL jure ses grands dieux que les joueuses sont avant tout des athlètes et que le public se passionne pour leurs performances. Les petites tenues ? euh bah c’est un tournois qui se joue l’été donc on est relax tout ça… et puis faudrait voir à pas entraver leurs mouvements !

Alors oui, les joueuses sont très jolies, sexy et cie, et lorsque j’ai regardé quelques séquences pour préparer cet article, j’ai vu quelques belles performances de jeu. Sauf que TOUT dans ces images m’invitait plus à regarder le décolleté plongeant de la quaterback plutôt que sa performance au lancer. On me faisait plus voir de replay montrant avantageusement les joueuses plutôt qu’une phase de jeu tactiquement pertinente. On me donnait plus les mensurations des joueuses plutôt que leur pourcentage de performance a la course…

Vendre de l’érotisme sous couvert d’autre chose est une hypocrisie sans nom que je trouve tout autant insultante pour celle que sa vise que pour ceux qui sont client. Dans les deux cas ont les prends pour des imbéciles : les filles parce qu’on se sert de leur physique en faisant croire qu’on leur donnera la respectabilité des athlètes des ligue pro, et ceux qui regardent parce qu’on sous entend qu’ils ne veulent que ça et que ça ne les intéresseraient pas de mater une ligue féminine « normale »

Bref, en tant qu’amateur de vrai Football américain, j’ai vraiment du mal à m’enthousiasmer pour ce truc ridicule.

ps : vous noterez que je n’ai pas illustré cet article de photo, c’est normal je ne voulais pas cautionner même si je trouve certaines joueuses vraiment cracounette.

pps : je demanderai a la gente féminine de me pardonner mon langage peu flatteur et plutôt réducteur à l’encontre des joueuses de la LFL. Sachez que je ne les considère pas comme des bouts de viandes, les propos tenus n’étant ici que l’écho de ce qui est mis en avant par la ligue et certainement pas un avis personnel (ceux qui me lisent souvent comprendront).

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.