Silver Surfer : communion

Le surfer d’Argent est l’un des personnages les plus emblématiques de l’univers Marvel, et pas seulement parce qu’il est pété de super pouvoirs, mais parce qu’il est un héros torturé et profond.

L’éditeur Marvel nous sort dans sa collection Deluxe une aventure du Surfer ce qui ne pouvait que me mettre en joie. Mais voila, la joie sera de courte durée, car malheureusement cette “communion” est bien loin de ce que j’attendais.

Le principal souci avec cette histoire, c’est qu’elle n’est qu’un ramassis de perchis prêcha et de bon sentiment bien lourdingue : le surfer associé a une bande d’aliens tous bien clichés, kidnappent des enfants ayant un certain potentiel pour les recueillir dans une arche spatiale afin de sauver la race humaine de l’extinction.

Je vous épargne les détails, mais c’est tout bonnement chiant. Le Surfer est pontifiant, lourdingue, et ne fait que PARLER. Blablablabla… le destin du monde… blablabla… dans l’hyper profondeur du substrat de la réalité j’ai communié avec le grand tout…. blablabla…

Bref le Surfer est pénible, de même que la S.F supra scientifique a la Marvel. Graphiquement l’oeuvre est très belle (sauf le design S.F … je hais le style de S.F a la Marvel !) et ça sauve pour beaucoup les meubles.

En fait je pense que ma déception est que cette histoire n’est pas celle que je voulais lire. Je me rabattrais sur une réédition des anciennes histoires si elles ressortent…

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *