Archives par mot-clé : Death Note

Doubt : lapin assassin

Connaissez vous le jeu du loup garou ? c’est une sorte de jeu de société ou les joueurs se voient donner un rôle, chaque rôle ayant des capacités spéciales. Parmi eux se cache un loup garou dont le but est l’élimination des autres. A chaque tour, le loup garou fait une victime, puis ensuite les joueurs doivent essayer de trouver qui il est pour l’éliminer. Tout le plaisir du jeu est bien entendu pour le loup garou de faire tourner les autres en bourrique en les lançant sur de fausse piste et d’instaurer un climat de paranoïa.

Ca c’était pour planter le décor.

Doubt se sert de cette base pour lancer son intrigue : au japon, la mode est au Rabbit Doubt, un jeu sur téléphone portable reprenant plus ou moins le système du jeu du loup garou ou les victimes de ce dernier seraient des lapins.

Une bande de joueur qui ne se connait que par le réseau, décide de se voir “pour de vrai” afin de se faire une soirée. Cette idée sympathique au demeurant va vite tourner au cauchemar lorsque la petite bande va se retrouver sans savoir comment enfermer dans un bâtiment glauque à souhait et que l’un d’eux a été assassiné. Ils se retrouvent malgré eux dans une partie grandeur nature de Rabbit Doubt et doivent trouver le loup avant qu’il ne les supprimes les uns après les autres.

La mode du thriller dans le manga n’est pas nouvelle (il n’y à qu’a se souvenir de Death Note) et Doubt ne révolutionnera pas le genre, et n’en à pas la prétention. C’est une série courte (4 tomes seulement) qui ne rallongera pas la sauce à outrance (je pense par exemple a la deuxième partie de Death Note qui était une véritable plaie a suivre… heureusement que le dénouement en valait la peine). Doubt pourrait se comparer à un exercice de style comme l’a été le premier film de la série Saw (avant de sombrer dans le ridicule) mixant le huit clos, une certaine violence, et bien entendu la psychologie.

Les personnages sont des archétypes pas vraiment subtil (le bad boy, la lycéenne sexy, l’intello) mais c’est justement tout ce qui permet a la mécanique de se mettre en branle. Si le scénario de ce tome 1 peut sembler pauvre et finalement peu trépidant, il ne faut pas oublier qu’il s’agit là d’introduire concepts et personnages tout en faisant monter doucement la pression.

Le style graphique est correct, par contre le découpage est parfois confus à lire. C’est un peu comme dans un film lorsque champ et contre champ sont tourner dans le même sens… ça trouble. hormis cela rien qui sorte des sentiers battus a part peut être le design très réussi des masques de lapins glauquissimes à souhait.

Ce premier tome est aguicheur, mais la suite devra tenir ses promesses ou Doubt ne sera qu’un pétard mouillé, son succès actuel devant beaucoup a l’opération de matraquage marketing monté par l’éditeur durant l’été. Ceci dit, les échos du net sont positifs, il n’y a donc pas de raison de douter (oui il fallait bien que je la fasse celle là).

Le premier tome de Doubt est disponible chez Ki-Oon Pour 7,50 €

Share Button

Mirai Nikki : Futur or no futur ?

Voir l’avenir : un don qui dans la théorie est une bénédiction et qui vous assure des loto gagnant et des 20/20 aux examens. Mais voila, de la théorie a la pratique, tout ce complique, notamment si un dieu pervers (ou fou) décide de faire de ce pouvoir un jeu malsain où les participants risquent jusqu’a leur vie.

Le jeune Yukiteru est un asocial qui se complait dans sa situation. Déconnecté de sa propre existence qu’il vit en observateur, il à pour seul loisir de noter dans le journal de son téléphone portable les détail les plus insignifiant de sa triste existence. Il n’a pas de vrai ami, et préfère la compagnie d’un être imaginaire : Deus.

Mais Deus s’avère être tout ce qu’il y’a de plus réel, et offre a Yukiteru un don fabuleux : dorénavant, son journal s’écrira a l’avance, comme si lui même l’avait rédigé. C’est ainsi que le jeune garçon parvient a améliorer sans effort ses notes et éviter tout les soucis de la vie.

Continuer la lecture de Mirai Nikki : Futur or no futur ?

Share Button