Archives par mot-clé : pub

Raymond 2 : le retour du fils de la revanche

 

Bien que totalement frigide a propos du football depuis un bon moment, je n’ai put retenir de francs éclats de rire devant se spot de pub totalement génial. Toute ressemblance avec un film culte des années 80 n’est que pure coïncidence…

Share Button

Une histoire de pipe (dure à avaler)

En ce moment une campagne de pub fait un tabac… enfin c’est plutôt paradoxale car elle milite contre le tabagisme avec des images chocs de pipe… euh enfin plutôt de simili fellations métaphorique tout ça machin avec des jeunes gens et une grosse main virile (écrire “viril” au féminin ça me fait toujours bizarre…pas vous ?) qui leur cajole la tête.

Le message est simple : “Fumer c’est être l’esclave du tabac”

D’un point de vu média, c’est plutôt bien trouvé : une analogie choc, une imagerie sobre au premier abord et qui pousse a la réflexion… bref un vrai message quoi. Et pourtant cette pub se fait massacrer de tous les cotés. Nous avons a la pointe de l’attaque, Nadine Morano qui veut faire interdire cette campagne pour outrage à la pudeur. Nous noterons que madame Morano n’a visiblement pas la même rigueur vis à vis des pubs de la sécurité routière ou bien la diffusion de certains épisodes de Navarro particulièrement éprouvant.

Sauf que voila, Morano à un argument aussi choc que la pub en question, qui est (je la cite en déformant un peu) “Cette pub c’est rien que des trucs de pédophile gays !” (bon en fait j’extrapole plus que je ne déforme…)

Si je met de coté la question “sucer c’est se soumettre ?” ainsi que celle tout aussi rigole de “avaler la fumer s’est tromper ?” je reste quand même dubitatif quant à la soit disant décadence de cette pub.

Car si en effet les jeunes gens ont l’air d’adolescent n’ayant pas plus de 18 ans, on est loin de la pédophilie “classique” (brrr… je me fais frémir rien que de concevoir que ça puisse exister) sur des jeunes enfants. Mais bon admettons : c’est pas parce qu’ils ont 15 ou 16 ans que ça donne plus le droit d’en faire des objets sexuels.

Le cœur du débat maintenant : ce mélange des genres entre fellation / soumission. Si ce n’est dans l’imagerie traditionnel des films X, les pratiques oraux-génitales (comme on dit dans le milieu hospitalier ou les infirmières sont nues sous leurs blouses) sont le plus souvent le fait de partenaire consentant, voir même tout autant amateur de la chose que d’une bonne saucisse de francfort grillé au feu de bois ou que d’un esquimaux glacé.

Je comprendrais donc que certains puissent être choqué de se voir indirectement associer a des valeurs négatives comme la soumission et l’esclavagisme (comme par exemple le site du magazine gay têtu que je site avec tout mes remerciements puisque je me suis permis de leur piquer l’image ci dessus) mais pas tellement madame Morano qui ne doit connaitre des esquimaux que les igloos (mais c’est son droit et sa se respecte…)

Toujours est il que censuré ou pas, les créateurs de cette pub, la célèbre agence BDDP, savent qu’ils ont déjà réussi leur pari de l’impact choc. Mais est ce que ces affiches auront un quelconques effets sur les jeunes ? mais surtout, est ce que ce message qui surf sur une imagerie “machisante” et d’une certaine façon homophobe est il bien raisonnable ?

Share Button