Archives par mot-clé : racisme

A propos d’#Hermione

Je n’ai jamais aimé Harry Potter. L’ambiance, la façon dont est présentée la magie… tout ça est trop anglo saxon à mon goût… mais bon, ça ne m’empêche pas (du moins j’espère) d’avoir un minimum de distance et d’arriver à voir les qualités de l’oeuvre, même si elles ne « m’accrochent » pas.

Voila : ce petit laïus d’introduction étant placé, on va pouvoir commencer à traiter notre sujet du jour : une adaptation au théâtre de Harry Potter va sortir et l’actrice qui jouera Hermione est noire.

Autant dire qu’il y’a un raffus monstre sur Internet ! (et autant dire que ce que j’écris là ne fera que contribuer au bazar !)

Posons le problème… déjà en quoi est ce un problème ? bah oui j’ai vu peu de gens s’émouvoir du fait que l’acteur jouant Harry est légèrement rouquin tandis que celui qui jouera Ron ne l’est pas. Mon sentiment sur le sujet peu se résumer en deux mots : Emma Watson.

Pour ma part je n’ai pas lu les livres de la série, aussi je ne connais réellement l’univers que par les films, ce qui fait que pour moi, la petite Hermione a la trogne de miss Watson, et m’est avis que c’est pareil pour pas mal de monde.

On pourrait donc penser que c’est parce que le public s’est construit une vision précise de Hermione que ce « changement » peut lui sembler inopportun : Emma Watson à consolider aux yeux du public le personnage de fiction alors que celui ci était peu décrit dans les bouquins.

Sauf que…

Continuer la lecture de A propos d’#Hermione

Share Button

Racisme anti blanc : de la démagogie (pas chère) pour la droite

Alors les blanches neiges : ça roule ? Vous pouvez pas savoir comment ça fait plaisir a tous les frangins que vous autres petit gaulois soyez la nouvelle cible de la discrimination ! maintenant c’est vous qui allez vous faire jeter à l’entrée des boites de nuits, qui serez accusez d’être des dealers ou qui aurez du mal à trouver un job a cause de vos tronches de bidet…

… Ah pardon ! on me dit dans l’oreillette qu’en fait pas du tout : les blancs sont toujours les kings dans cette société. C’est toujours les Roms qu’on regardera de travers en ce demandant si y’a pas des poules qui ont disparue, ce seront toujours les arabes qu’on contrôlera au facies et bien sur ce seront toujours les noirs à qui on donnera la réputation de faire plein de gosse pour toucher des alloc.

Ce que Coppé and co fustigent tout en brossant l’électeur dans le sens du poils, c’est le fruit de longues années d’une politique visant a diviser les Français créer en partie par cette même clique. Par des lois, par des déclarations médiatiques ou par des actions virulentes, on a bien fait comprendre aux minorités qu’ils n’étaient pas vraiment membres du club. Mieux encore, on à laissé les extrémistes de tout bords balancer saloperie sur saloperie sans réagir (ou si peu) légitimant d’une certaine façon ces propos.

Je ne renie pas qu’il existe du racisme qui cible les blancs, mais ce racisme là est le résultat d’un mal être. Il est le résultat du rejet fait dans l’autre sens vers les minorités. A coté de ça, noirs et maghrébins subissent un racisme structurel : c’est le système lui même qui fustige ces gens, qui les traite comme des citoyens de seconde zone et qui ferme les yeux sur ce qu’ils subissent.

Et maintenant, ironie suprême, ce sont eux les racistes ?

Il n’y a pas d’échelle dans le racisme : ce n’est pas plus grave d’insulter un blanc ou un noir, ces propos sont tous intolérable et tous doivent être combattu avec une virulence égale. Il ne faut pas non plus faire le jeu de ceux qui flirtent avec les extrêmes en agitant devant la foule le spectre du FN tout en s’appropriant leurs codes.

Je voudrais conclure avec cette magnifique citation du journaliste André Frossard

“Il à été décidé qu’on reparlerait, dès les petites classes, d’éducation civique, d’honnêteté, de courage, de refus du racisme et d’amour de la République. Il est dommage que l’école ne soit fréquentée que par les enfants”

Share Button

Borat : drôle d’intox ou triste réalité ?

Alors que le concept ne me tentait absolument pas, j’ai du admettre une nouvelle fois que j’avais eut tord de bouder mon plaisir en refusant de voir au cinéma une pochade de Sacha Baron Cohen. Première fois que je m’étais fait avoir : lors de la sortie de film Ali G (celui là aussi méritera un coup rétro movie tiens) j’avais pris trop au sérieux le look gangsta bling bling je me la raconte du trublion britannique. Monumentale erreur ! le film était drôle, irrévérencieux et totalement décalé.

Pour Borat, c’était pareil : le coté concon lunatique du personnage m’avait refroidi, et pourtant…

Mais rappelons un peu les faits : en 2006 sort un film ovni présentant le reportage d’un journaliste kazakh (c’est à dire habitant le Kazakhstan) sur les USA dans le but de porter le American way of life dans son pays. Le fameux journaliste, Borat, est un véritable éléphant dans un magasin de porcelaine (et ce n’est pas qu’une métaphore…) car le choc culturel va être… intense ! Nice !

Continuer la lecture de Borat : drôle d’intox ou triste réalité ?

Share Button