Archives par mot-clé : Steve Vai

Steve Vai–The story of light

Sept ans depuis le dernier véritable album de Steve Vai ! (je ne parle bien sur pas des lives ou des participations à d’autres albums) c’est vous dire a quel point j”attendais le retour de l’Alien avec ce mélange de crainte et d’excitation qu’on ressent vis à vis des artistes qu’on aime.

Grand parmi les grands de la 6 cordes (même s’il joue sur une 7 cordes #AnecdoteDeConnaisseur) Vai à toujours représenté pour moi la folie créatrice et l’avant gardisme en comparaison d’un Satriani qui lui était plutôt la force tranquille et “Old School” du genre. Ses derniers opus allaient clairement dans le sens de cette innovation et “The Story of light” en prend la droite ligné… mais pas que !

Continuer la lecture de Steve Vai–The story of light

Share Button

Steve Vai : now we run

Une bien belle vidéo tiré du live de Steve Vai a Minneapolis. Contrairement à son “band” habituel, Steve a cette fois ci opté pour quelque chose de plus audacieux avec un duo de violon pour l’accompagner. C’est surprenant, et pour avoir eut la chance de le voir lors de son passage a Paris, c’est magique !

Share Button

Steve Vai : Naked Track (2eme)

Je vous parlais il y’a quelques temps de cela de la compilation “Naked Track” que ce brave Steve Vai, guitar heroe de son état, prévoyait de sortir il y’a peu. Vl’a t’y pas que je découvre que la dite compilation est sortie en France. Je me rue donc sur l’épais packaging et file a la maison découvrir la merveille.

L’ouverture du pack est un instant jubilatoire, car le Naked Track comporte pas moins de 5 cd a l’intérieur ! pour 30 euros c’est plutôt une bonne affaire. Mais il y’a quoi déjà sur ses fameux cd ? et bien ni plus ni moins que des version “back track” de la plupart des albums de Vai. Pour le commun des mortels ça peut sembler bizarre, mais pour tout guitariste, c’est la possibilité de jammer sur une bande son professionnelle interprété par des musiciens talentueux, le tout sur des compositions variées et éclectiques comme ont les aimes de la part de Steve Vai.

Quel pied de jouer sur “There’s a fire in the house” ou “The audience is listening” ou bien simplement d’écouter plus attentivement l’arrangement dans “Fire Garden suite” !

J’ai vu sur pas mal de forum des gens jouer les blasés comme quoi “c’est nuuuuul” ou bien “Vai c’est que du caca !” et je ne vais même pas tenter d’engager le dialogue avec des monomanique aussi obtus que les gens qu’ils critiquent…. ils aiment pas ? bah tant pis, moi ça ne m’empêchera pas de vous recommander l’expérience si vous êtes zicos et que vous voulez avoir l’impression d’être une rockstar sans pour autant vous contenter de la gratte en plastoc pourri de Guitar Heroes.

Share Button

Le Top Five des titres les plus Zen pour démarrer la semaine

On le sait, le lundi est une source de stress et de petit gargouillis dans l’estomac à l’idée de se retaper une semaine de boulot. Heureusement, une bonne playlist pour se détendre permet de mieux faire passer la pilule.

Numéro 5 : Erik Satie – Gymnopedies n°3

Erik Satie est un pianiste et un compositeur du milieu du 19eme siècle. Il était réputé pour être un drôle de loustic très porté sur la déconne. Le mot gymnopédie désigne des danses traditionnel spartiates (Satie était très intéressé par la culture hellénique)

Continuer la lecture de Le Top Five des titres les plus Zen pour démarrer la semaine

Share Button

Steve Vai Naked Track

Vai Imaginez qu’après de longue année de pratique, vous êtes parvenu au sommet de l’art délicat de la six cordes au point de pouvoir jouer du Steve Vai. Si pour vous c’est une réalité, alors dans ce cas vous êtes mûr pour Naked Track, un pack regroupant des versions “Naked” d’album de cet incontournable guitar hero.

Ces versions sont en fait des playback par dessus lesquels vous allez pouvoir jouer, improvisé, bref, un matériaux très intéressant pour tout guitariste en quête de progression. Disponible en ligne pour 35 dollars (site US uniquement : http://bandmerch.seenon.com/index.php?v=stevevai) cette petite merveille est clairement indispensable pour le fan, et fortement recommandé pour l’amateur éclairé.

Share Button