Archives par mot-clé : Tenjo Tenge

Top Five des mangaka (catégorie zouli dessin)

Les mangas et moi c’est une histoire d’amour qui ne date pas d’hier. Pas seulement de l’influence du “Club Do” mais bel et bien le manga sur papier, et les formidables dessins de ses artistes de l’autre bout du monde.

Petit Top Five donc dédié aux meilleurs mangaka que ça soit pour leur créativité graphique ou bien la qualité de leurs traits.

Numéro 5 : Andy Seto

                             

D’origine chinoise (Hong Kong pour être précis), Andy Seto garde malgré tout une influence japonaise forte, ce qui justifie sa place dans ce classement. Il est surtout connu pour son travail comme illustrateur (Il notamment dessiner des artworks parmi les plus beaux sur Street Fighter) et est un grand expert du dessin d’art martiaux.

Coté manga, Andy Seto a surtout exécuté des travaux de commande, comme des adaptations de “King of Fighter” ou “Tigre et Dragon”. Particulièrement beaux et riches, ses dessins sont très reconnaissable, notamment par la colorisation (fait rare dans le genre manga).

Continuer la lecture de Top Five des mangaka (catégorie zouli dessin)

Share Button

Pourquoi Oh Great! sabote-t-il ses séries ?

Si certaines séries semblent montées sur les rails d’un scénario linéaire et prévisible, ce n’est pas ce qu’on pourrait dire des œuvres de Ogure Ito, alias Oh Great! (prononciation phonétique à l’américaine de ses nom et prénom) mangaka surdoué papa entre autre de Tenjo Tenge (Enfer et Paradis) ou plus récemment Air Gear. Sauf que voila, cette capacité à surprendre n’est pas le fait d’une écriture habile ou d’une mise en place patiente, mais plutôt le fait que l’auteur n’est absolument pas capable de se canaliser.

A partir de là, vous rentrez dans une forte zone de spoiler, que ça soit sur Air Gear ou bien Tenjo tenge. Bref vous connaissez le principe : si vous voulez garder la surprise etc etc… arrêtez de lire et aller par exemple sur un des liens de droite pour voir d’autres sites tout aussi admirables si ce n’est plus que Top Five.

C’est bon vous avez choisi votre camp ? je commence…

Au fur et à mesure que je progressais dans la lecture des titres de Oh Great! j’avais l’impression de ne plus rien comprendre à ce qui se passait. J’accusais dans un premier temps l’écart énorme entre la sortie de chaque tomes, qui en cassant le rythme me faisait oublier les informations de ces histoires si riches en détails. Prenez Tenjo Tenge : il-y-a un flashback qui dure sur 4 tomes et qui intègre une demi-douzaine de nouveaux personnages  (en plus des versions “rajeunies” de ceux qu’on connait).

J’ai donc relu la série depuis le début et j’ai constaté alors que l’histoire se comprenait beaucoup mieux. Mais par contre je me suis aussi rendu compte a ce moment là que si l’histoire était cohérente, elle était absolument creuse. Reprenons le point de départ : Soichiro et son pote Bob entrent dans une nouvelle école et veulent devenir les kings de la cours de récrée (bon là c’est moi qui ironise) sauf que dès le premiers jours ils se font botter le cul comme jamais auparavant. Dès lors ils intègrent le club d’art martiaux de Juken pour “devenir plus fort !” (leitmotiv répété par a peu prêt tout les personnages de Oh Great! jusqu’a l’écœurement)

A partir de là, chaque tome et chaque nœud de l’histoire va être l’occasion pour l’auteur de laisser parler sa prolixe imagination. Car ne nous y trompons pas : Oh Great! est un vrai créateur, tous les persos même le plus rudimentaires des simples sidekick est doté de largement plus de charisme latent que certains héros de la concurrence… et c’est déjà un premier souci !

Continuer la lecture de Pourquoi Oh Great! sabote-t-il ses séries ?

Share Button