Vampire Vs Cannibal (oui j’ai craqué)

L’autre jour, alors que je retournais au travail après plusieurs semaines salutaires de congés, je suis tombé sur l’affiche d’un film qui m’a fait phosphoré comme à la grande époque.

Il s’agissait d’une affiche pour un film appelé « Mortal instruments » (sous titré « la cité des ténèbres ») et ou on voit deux personnage (une fille à gauche, un garçon à droite). Ils sont tous les deux jeunes (les salauds) beau (les salauds) et ont de discret-mais-en-fait-pas-tant-que-ça-tatouage (les idiots) et l’air ténébreux (les emo).

Ne connaissant rien du film, mon esprit à essayer de combler les trous, et j’ai supposé que c’était un film sur un conflit magique entre deux super races magique genre loup garou Vs Vampire ou Sorcière Vs Nutella. Et c’est là que je me suis dit « Mince, pourquoi les humains sont toujours victimes de Super prédateur mystique et jamais l’inverse ! ça serait fun un film ou pour une fois l’humain normal serait celui qui à des supers pouvoirs ! »

Bref, la créativité avait encore frappé.

Ca donne le scénario suivant, et rien que le titre, vous allez aimer :

VAMPIRE VS CANNIBAL

Tout commence dans un monde 100% vampirique. Les vampires sont la norme, mais ne sont pas des immortels mystique. Ils vivent relativement longtemps, subissent peu les blessures, mais supportent mal plein de chose (lumière forte, eau bénite etc), et les humains sont du bétail très très stupide. Dès l’enfance, on dresse les petits humains pour aller se brancher eux même à la machine qui leur pompe le sang avant de leur remplir leur gamelle de nourriture. le reste du temps, les humains vivent dans des enclos ou ils passent leur temps à dormir, faire caca et manger (pas forcement dans cet ordre) L’intro expliquera ça avec des images « d’illustration » de ce monde merveilleux, et une voix off grave et profonde (celle de Francis Huster me semble l’idéal) racontera tous les détails.

Au passage, on ne s’emmerdera pas a expliquer si c’est comme ça depuis longtemps ou quoi… on s’en tape ! la situation est comme ça, et pas besoin d’explication : on ne fait pas du Lars Von Trier bordel !

Bref tout commence dans une ferme à humain du Montana géré par un sympathique vampire nommé Hernst Von Deshaft, mais que ces amis appellent Tom pour des raisons de simplification narrative des dialogues. Tom vit seul depuis qu’il à rompu avec Rhonda parce qu’elle a couché avec son patron, le séduisant Erik, directeur de l’une des plus grosses compagnie d’alimentation pour humain : Mac Donalds (et oui ! on gave les humains avec du mac do parce que c’est pas chère et sa cale). Tom a donc tout quitter pour reprendre la ferme familiale et vivre loin de la ville.

Durant cette intro, l’intrigue est expliqué par Tom qui est au téléphone avec un pote a qui il remet le contexte (« oh tu sais depuis que j’ai quitté Rhonda je vois les choses autrement… » et autre phrases pas du tout naturelle qu’on fait dire à un personnage pour communiquer subtilement des infos rapidement et sans contextualisation).

Comme Tom n’a pas le moral, ses amis vont donc venir lui rendre visite et ainsi passé une bonne journée (bah oui : pour les vampires tout marche à l’envers : on organise pas des soirées entre potes mais des journées). Tom accepte un peu a contre cœur (car on rappel qu’il voulait être peinard) et raccroche en hochant la tête avec un petit sourire en coin. Il sort profiter du bon air nocturne, et se rend dans l’enclos à humain pour inspecter le bétail. Il à de belles bêtes et en prend bien soin. Il fait d’ailleurs parti des rares éleveurs à ne pas gaver ces humains avec du Mac Do, mais plutôt des petits plats qu’ils fait lui même. Il donne notamment des légumes à ses humains, prouvant qu’il est très gentil avec les bêtes (on voit a ce moment là un petit humain lui sourire en mâchouillant une carotte).

Pendant ce temps, en ville, Rhonda est a son bureau qui ressemble à un labo scientifique. Elle est devant l’ordinateur et consulte des dossiers. Ses collègues s’en vont en mode « aller Rhonda ! viens : tu va pas passer la journée au bureau quand même ! » Elle regarde dehors et voit a travers les vitres polarisante que la soleil commence à illuminer l’horizon.Elle fait signe aux autres de partir car « elle à un gros dossier à traité ». « Encore cette histoire d’albumine ? » lui demande un des vampires « Oui je sais » dit elle « c’est idiot mais si je ne vérifie pas ça avant de partir je vais tourner dans mon cercueil comme une folle : on se voit lundi soir ! » Les collègues de Rhonda s’en vont tandis qu’elle continue a clapoter sur son clavier. Arrive alors Erik, son patron et amant. Comme il est joueur, il arrive sous forme de brume. Rhonda est soucieuse et lui parle de façon mystérieuse comme si ça n’était pas utile pour une fois d’évoquer inutilement des choses que le spectateur ne connait pas. C’est limite si cette façon de parler en minimisant la reformulation n’était pas suspecte.

« Erik je me demande si ça n’influe pas ! »
« Mais enfin Rhonda, c’est impossible »
« Mais si les gens savaient que… »
« Allons, ce sont des… »
« On ne peut pas… c’est immoral ! »
« Et la thune ? ça vaux pas quelques…. sacrifices ? »
« Mais ce qu’on fait a… c’est mal ! »
« Mais non… »
« Siiii ! »
« Meuh nooon »
« Ah ouais t’as raison »

(on notera que Rhonda est soit très conne et facile à convaincre de faire un truc apparemment abjecte, soit Erik à de puissant pouvoir de manipulation mentale… j’aime à ce que le public ait les deux options).

On voit ensuite une voiture rouler tout phare allumé sur une route paumé du Montana (je rappel que les vampire étant nyctalope, c’est totalement rebelle d’avoir les feux allumés). C’est Jess, Brody, Skylar, Lucas et Melody les amis de Tom qui arrivent avec du A négatif plein le coffre pour une super soirée d’ivresse vampirique. Jess fait remarquer à quel point c’est idiot de venir dans une ferme avec du sang, et les autres de se regarder un instant l’air circonspect avant d’éclater de rire en mode « ahah YoLO ! on est trop des foncedé de la mort ! »

Tom attend ses amis sur un banc devant sa maison en jouant avec Bella, une jeune humaine de 25 ans qu’il habille et traite comme une personne. Bella est très intelligente et sait jouer à « je te tiens tu me tiens » et elle gagne tout le temps parce que Tom se tape des barres de rire dès qu’il regarde son regard de veau. Bella ne comprend pas pourquoi, mais elle est contente que Tom soit content. Les amis arrivent à fond de train dans la cour de la ferme tandis que Tom brosse les cheveux de Bella. Lorsqu’elle voit la meute arriver, elle devient un peu nerveuse et plaque sa tête sous l’aisselle de Tom (parce que les humains de ferme font comme ça durant la traite, et oui Tom saigne lui même ses humains avec douceur en utilisant cette vieille méthode qu’il tient de son pépé).

La journée tombe, et tout le monde est a l’intérieur en train de boire du sang et de rigoler au rythme de la musique. Skylar trouve bizarre que Tom laisse vivre Bella dans le salon, car ce n’est qu’une bête. Tom lui explique que Bella n’est pas juste une humaine, mais sa seule amie ici. Les blagues fussent « ah ah ah ! Tom il se tape des humains ! ahahaha c’est moche la solitude !!! » mais Tom ne réagit pas. Il se content d’un sardonique « ah ah très marrant ! ».

Pendant ce temps en ville, dans les bureaux de Mac Do, Rhonda se rend dans un labo qui semble sécurisé (on le comprendra lorsqu’elle aura passer plein de sas de sécurité tous super high tech avec design transparent et néon bleu). A l’intérieur, il y’a plein d’humain, mais ils ont l’air tous très agressif et grogne contre Rhonda. Ils sont derrière une ligne peinte au sol et dès qu’il essayent de la franchir, des pulvérisateur à ail s’activent (c »est écrit dessus) et les repoussent. Rhonda ouvre un coffre super high tech secret (il faut un scan rétinien et… une prise de sang pour l’ouvrir !) et elle en sort une fiole verdâtre qu’elle regarde avec inquiétude. Elle la glisse dans son vaillant décolleté (pour le casting je pense d’office à christina hendricks) et sort à toute allure du labo. Cependant lorsque la porte se referme, un des humains avance vers la ligne. Le pulvérisateur envoi un jet vers lui, mais au lieu de reculer, il fait un pas en avant, ouvre la bouche et reçoit le spray dans la bouche. Il mastique et avale le spray avec délectation, tourne la tête vers la porte et dit « hum… ça serait parfait avec du gigot ! »

Écran noir brutal avec un effet sonore type « vlaaaan ! »

Fondu d’ouverture chez Tom sous fond de « sweet home alabama » tout le monde est fracassé, c’est le bordel, on sent que la journée à été animée. Tom lui est assit dans le fond de la piece avec Bella en train de dormir sur ses genoux. Melody se réveille et s’assoit a coté de Tom. Ils commencent a parler du bon vieux temps. Melody admet avoir eut un faible pour Tom à l’époque et ce dernier admet que c’était plutôt réciproque. Ils se regardent en mode « un p’tit caprice ? tout… tout les deux ? » mais sont déranger par Bella qui se réveille en sursaut comme un suricate sous cocaïne. Tom comprend que ça vient de dehors. Il jette un œil et voit une belle berline de luxe qui vient de s’écraser contre un arbre juste en face de chez lui. Il sort voir pendant que Melody réveille toute la petite bande. Dehors, Tom réalise qu’il s’agit de la voiture de Rhonda lorsque cette dernière sort de l’habitacle en se trainant et en replaçant son bras gauche et ses deux jambes dans le bon sens. Tom l’aide a se relever. Rhonda semble en état de choc et de panique intense. « Ou il est ? » demande t’elle en regardant dans tous les sens pendant que ses membres se régénèrent. « Mais qui ? » demande Tom utilisant sa vision vampirique pour regarder super loin aux alentours.

Le reste des amis sort devant la ferme et voit Tom au loin. Ce dernier leur fait signe que tout va modérément bien. Lucas se tourne vers les autres et leur explique que ça va mais … AU MON DIEU C’EST QUOI CE BORDEL !!! Une silhouette plaque Lucas au sol et lui verse du spray à l’ail sur le visage. Ce dernier hurle à la mort tandis que son visage fond. Les autres sont horrifié… C’EST UN HUMAIN SAUVAGE ! (en fait celui de tout à l’heure qui s’est échappé du laboratoire de Mac Do.

Tout le monde file vers la maison pour se mettre a l’abri. Tom de son coté, file vers la grange pour s’y cacher avec Rhonda. Il constate avec horreur que l’humain a sorti un couteau et commence a découper Lucas et à utiliser son grill barbecue pour le faire cuire ET LE MANGER ! Rhonda a reprit ces esprits et avoue l’horrible vérité à notre héros : a l’origine, le but était de nourrir les humains avec d’autres humains. De cette façon, Mac Do pouvait ajouter de l’humain dans ses Big Mac et faire des économies. Tom est horrifié « Comment as tu put faire ça ! c’est immoral ! tu pensais que ça allait donné quoi ?? » Rhonda admet qu’elle savait que les humains allaient devenir dangereux et c’est pour ça qu’elle a tenté de développer un sérum pour les calmer. Lorsqu’elle annonce que le sérum est à base d’ail, Tom est fou de rage « Tu es totalement stupide (ça on avait des doutes) et irresponsable !! de l’ail !! ??? et pourquoi pas leur donner des pieux tant qu’a faire ! ». La scène fini sur la porte de la grange qui cogne, comme si quelqu’un se jetait dessus avec vigueur pour la défoncer.

En ville, dans le bureau de Erik, son assistante (qui est bien sur très coquine) arrive et lui dit langoureusement « Monsieuuuur… je crois qu’il y’a un souci au laboooooo » et elle allume un écran avec une petite télécommande. A l’écran on voit Rhonda via une caméra de sécurité en train de piquer le flacon puis ensuite l’humain partir à sa suite. Erik bien que sans doute très en colère, reste calme quant il parle, parce que ça fait plus méchant avec colère intérieure. « Dites mois Vanessa, comment ça se fait que les mecs de la sécurité n’aient rien fichu ? je veux dire : si vous me montrez ça, sa veut bien dire que les caméra ont vu un truc et qu’on était au courant au moment ou ça c’est produit non ? » Vanessa ne dit rien et reste très coquine « Bon… on va dire que c’est parce qu’on est tellement cool qu’on ne fait des vérif de sécurité que toutes les demie heure ok ? Et du coup Rhonda elle est ou ? » Vanessa appuie de nouveau sur la télécommande : à l’écran s’affiche un plan et point rouge clignote dans le Montana « La balise de sa voiture indique qu’elle est dans le Montana chez un certains… » « Tom… » interrompt Erik.

Retour à la ferme. Dans la maison de Tom, le potes de ce dernier sont en panique et ne savent pas quoi faire. Il essayent de trouver des armes et de quoi se défendre; Il s’organisent façon McGuyver et placent des pièges et notamment ils font une croix pour bloquer l’entrée. Jess jubile « héhéh… avec ça salopard tu sera coincé ! » Il brief aussi les autres « s’il demande la permission d’entrer : vous lui dites non ok ?? ». Certains d’être à l’abri, les vampires s’apprêtent à passer la journée qui commence. Mais alors que Jess parle avec Skylar, l’humain défonce la porte et entre sans sommation ! Les vampires ont beau répéter « non ! on t’invite pas ! » il réussi à franchir le seuil de la porte ! L’humain semble invincible que ça soit à l’eau bénite, aux croix et même au couvert en argent. Jess est massacré et l’humain commence a lui manger les oreilles qu’il prépare en friture. Alors qu’ils allaient se faire coincé, les autres sont sauvé in extremis par Tom qui ouvre une trappe qui conduit sous la maison et va jusqu’à l’enclos. On comprend alors que c’est Bella qui tout à l’heure a forcer la porte de la grange, libérant le passage pour son maitre.

Un groupe de voiture blanche arrive vers la ferme. Ce sont des commando Vampire avec le logo McDo. Leur chef leur explique la mission : capturer l’humain appeler « Cannibal Lecter » et abattre les témoins. Ils ont tous des armes de chasseurs de vampire, bref ça va chier. Ils utilisent leur vision super longue distance, mais ne voient rien et trouve ça super bizarre. Mais en fait ils se sont fait avoir car Cannibal Lecter était super proche, et du coup il ne l’on pas vu ! (les cons). Il élimine donc un premier commando, lui prend son arme et cartonne quelques uns de ses potes. Les autre se replient vers la ferme en jurant comme des chartiers (« Salaud ! Sac a hémoglo ! »)

Face à face entre le chef des commando et Tom et sa bande qui étaient en train de se diriger vers les voitures pensant pouvoir fuir. Il se tiennent en joue mutuellement avec une arbalète, et on sent que le premier qui pète c’est un massacre… La camera fixe leurs regard un instant jusqu’à ce que Tom arrête de viser les commandos en signe de bonne volonté. Le chef des commandos (qui se présente sous son nom de code « Ronald ») fait de même et tout le monde se détend. Les survivants se présentent (en plus de Ronald il y’a « Royal Cheese » « Sunday » et « Nuggets ») et décident d’unir leurs force pour survivre. Rhonda fait alors un monologue expliquant que Cannibal n’est pas qu’un simple humain, mais qu’il est plus intelligent, plus vif et surtout plus cruel et surtout… qu’il mange les gens. Ronald en mode bad ass répond qu’il ne va pas se laisser manger par son repas habituel et que si Cannibal veut jouer au malin ils seront deux. Les amis de Tom flippent car ils ont vu la bête en action et craignent son retour. Ils retournent tous vers les voitures, mais Cannibal à crever les pneus et fait pipi sur les jantes. Tom propose d’aller chercher son van qui se trouve derrière l’enclos des humains et de revenir chercher tout le monde. Melody lui dit que c’est trop dangereux, mais Tom sait qu’il doit le faire pour sauver tout le monde. Ronald lui promet de veiller sur ses amis tout en faisant claquer son fusil à pompe.

Tom file vers l’enclos et le traverse avec inquiétude et prudence. La scène sera filmer avec de long plan pénible de Tom qui marche avec plein de hors champs ou on se dit « OH MON DIEU QU’EST CE QUE C’EST ! » mais en fait rien. Il arrive au van, démarre mais a peine a t’il fait 5m que Cannibal Lecter tombe d’on ne sait ou sur le pare brise et commence a l’attaquer avec le bras coupé d’un des commandos.Les autres voient avec horreur le van faire une embardé sur le bas coté. Tom se rappelle qu’en tant que vampire il peut changer de forme et se transforme en brume pour sortir. Il court ensuite à toute allure vers ses amis (séance stress avec violon pour la musique, et plan sur les amis en train de hurler « OH MON DIEU DÉPÊCHE TOI IL EST DERRIÈRE TOI ! ») Ronald fait feu, mais sa super vision de loin ne lui permet pas de viser correctement car Cannibal est trop prêt. Tom tombe et la bête furieuse lui tombe dessus, tout croc dehors. Il est sauvé In extremis par Bella qui distrait Cannibal en lui parlant (on ne comprend ce qu’elle dit que grâce à des sous titres).

Bella : « Salut ! »
Cannibal : « Hello to youuuu…. t’es bien coquine toi ! »
B : « hihihihihi ah bah surement »
C : « C’est quoi ton p’tit nom ? »
B : « Bella ! »
C : « Hum… comme dans Twillight, c’est cool »
B : « nan : comme dans la chanson de Maitre Gims »

Tom profite de l’occasion et attrape une petite branche et tente de transpercer Cannibal dans le cœur avec. Mais voila, le corps de l’humain résiste. Très en colère par cette duperie, il gifle Bella qui s’écroule. Tom hurle « Noooooon BELLAAAAAA » puis saute sur Cannibal dans un terrible affrontement final.

Se rappelant des conseils de pépé, Tom à un flashback.

Lorsqu’il lui enseignait la technique pour saigner proprement les humains, pépé lui expliquait bien de faire attention parce que si on fait pas gaffe, on tranche la carotide qui est un point hyper fragile chez les humains. Ni une ni deux, Tom utilise la technique pour caler les humains par la tête, et de l’autre mains il donne des coups de poing dans la carotide de Cannibal Lecter. Le bougre se débat, et Tom réalise que des coups de poing ne sont pas forcement la meilleur façon de faire. C’est alors que le petit humain du début s’approche de lui et lui tend une carotte ! Tom l’attrape et frappe un coup net et précis.

Cannibal crache le sang et s’écroule.

Le groupe se réunit fou de joie, Melody saute dans les bras de Tom, mais soudain un « chlac » surprend tout le monde : Royal Cheese vient de coller un pieu dans le coeur de Brody qui disparait en cendre après un petit râle d’agonie. Les agents de Mac Do veulent finir leur mission. Mais c’était sans compter sur… CANNIBAL LECTER ! et oui dans un incroyable sursaut, il saute sur Royal Cheese et lui mord le cou (et en arrache la moitié) puis il continue le massacre en réutilisant ses dernières cartouches de spray à l’ail. Il vise Tom, mais Bella qui elle aussi s’est réveillé s’interpose et combat le méchant Cannibal pour protéger son ami. Rhonda intervient et essaye de tuer Bella pour protéger sa création en utilisant le filtre qu’elle avait extrait du laboratoire : c’est en fait la toxine mutante à l’ail ! Mais voila Bella ne meurt pas et devient elle aussi super forte et encore plus intelligente. Elle se met a parler de façon intelligible pour la première fois ! (elle n’a donc plus besoin de sous titre).

« Hey ! mais t’es conne ! ça pique ton truc… »
« Salope d’humaine, je vais te vider comme un huissier vide un HLM ! »

Rhonda tente alors de pousser Cannibal à tuer Bella, mais ce dernier en à marre d’être utiliser et se retourne contre sa créatrice : il plonge sa tête dans son ample décolleter et on devine qu’il la mordille un peu trop violemment lorsqu’il en ressort avec son cœur entre les dents. Cannibal se traine lamentablement devant Bella, et tombe a genou devant elle, couvert de sang et de bout de chaire. Tom arrive a coté d’elle et lui explique que Cannibal ne veut plus être un monstre et qu’il faut abréger ses souffrances. Il attrape donc le bout de carotte planté dans la gorge de Cannibal Lecter, l’enfonce un peu plus puis le retire d’un coup sec. La pitoyable créature s’écroule dans une marre de sang. Son regard semble apaisé lorsqu’un dernier souffle de vie s’échappe de sa bouche.

Les survivants se rassemblent et mode « calin-de-groupe-tandis-que-la-camera-recule ». la caméra fait de long travelling en hélicoptère allant des champs à un village, d’un village à la route, de la route à l’autoroute, de l’autoroute à la grande ville, puis survol de la ville durant le jour. Pendant ce temps une voix Off raconte

« On dit que le Mal est sans visage. Pourtant, ce n’est pas toujours la bête qui est le plus maléfique, et ce n’est pas toujours l’ange qui est fait le bien… parfois la réalité est plus floue, et ceux qu’on pense être des anges sont des démons… »

Le travelling zoom sur un bâtiment, puis sur un bureau. On voit alors Erik en train de boire un wisky blood. Vanessa arrive derrière lui « Monsieuuuur;… On m’annonce que l’opération « Happy Meal » s’est déroulé avec succeeeeeeees… »
(regard langoureux de Erik vers la ville)

« Parfait… lancez la phase 2 ! »

FIN !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.